BFM Business

Kem One en redressement judiciaire

BFM Business

Le tribunal de commerce de Lyon a placé, mercredi 27 mars, le groupe chimique Kem One (2.600 emplois dont 1.800 en France) en redressement judiciaire, fixant à six mois la durée d'observation, soit la durée maximum dans ce genre de procédure.

Dans son jugement rendu public mercredi, le tribunal de commerce précise que l'administrateur judiciaire qu'il a nommé, Me Bruno Sapin, aura pour mission "l'administration entière de l'entreprise", ce qui revient à en écarter son unique actionnaire, le financier américain Gary Klesch.

BFMbusiness.com