BFM Business

Intermarché, Leclerc, Carrefour: les distributeurs bloquent les prix de certains produits

-

- - LOIC VENANCE / AFP

Chez Intermarché, les prix des deux tiers de l’assortiment en magasin vont être bloqués. Chez Leclerc, ce sera 4000 produits marques repères, et chez Carrefour, 500 produits du quotidien.

D’après les panélistes et spécialistes de la grande distribution, les prix n’ont globalement pas augmenté dans les rayons depuis le début du confinement. Pourtant le ticket moyen des Français augmente parce qu'ils achètent davantage, n'ont pas forcément le choix entre plusieurs marques plus ou moins chères, et privilégient les petites surfaces pour faire leurs courses.

Alors pour éviter d’avoir l’air de surfer sur la crise sanitaire, certains distributeurs se sont engagés à bloquer les prix de leurs produits, comme Intermarché et Leclerc.

Le premier va geler le prix de 10.000 produits dans ses rayons jusqu’au 15 mai, a fait savoir le groupement des commerçants indépendants samedi. Ce qui représente à peu près les deux tiers de son assortiment selon LSA. 

En rayon, les prix bloqués se retrouveront aussi bien sur les marques de distributeurs d’Intermarché que sur des grandes marques. En revanche, les rayons traditionnels (oeufs, lait, beurre) et les produits déjà en promotion sont exclus du blocage.

Soutien aux producteurs français

Le groupe va en outre vendre chaque semaine une sélection de produits issus de la pêche et de l’agriculture française au “minimum légal”. Un moyen d’attirer à nouveau les Français vers le frais tout en soutenant les producteurs français. 

De son côté, Leclerc a bloqué les prix de 4000 produits, mais seulement ceux de sa MDD, Marque Repère, et hors produits agricoles. Ce blocage se maintiendra jusqu’à la fin du confinement, a indiqué le distributeur.

D’autres distributeurs devraient annoncer prochainement des mesures similaires. Ainsi, selon Le Parisien, Carrefour devrait détailler dans quelques heures une liste de 500 produits quotidiens de grande marque dont elle va maintenir les prix fixes. 

Nina Godart