BFM Business

Intermarché dépose une offre pour reprendre Gad

Intermarché est candidat à la reprise de Gad mais ne précise pas combien d'emplois seront sauvés

Intermarché est candidat à la reprise de Gad mais ne précise pas combien d'emplois seront sauvés - Miguel Medina - AFP

Cette fois, c'est officiel : après avoir manifesté son intérêt cet été, Intermarché a déposé une offre de reprise pour Gad . Celle-ci devrait permettre de sauver un nombre "significatif d'emplois" dans le Morbihan, sans plus de précisions.

La nouvelle a sans doute été accueillie avec soulagement par les 850 salariés de Gad. La SVA Jean Rozé (groupe Intermarché) a officiellement déposé ce jeudi 25 septembre une offre de reprise de l'abattoir Gad, auprès du tribunal de commerce de Rennes.

La direction précise dans un communiqué que l'offre concerne "les actifs corporels et incorporels de l'unité d'abattage-découpe" de porcs de Josselin.

Pas d'engagement précis sur l'emploi

Pour l'instant, le volet social reste flou : "un nombre significatif d'emplois sera repris" explique la direction sans toutefois s'engager sur un nombre précis.

L'audience, fixée pour le 13 octobre, devrait sceller l'avenir de la société Gad.

Une démarche qui confirme les marques d'intérêt manifestées cet été. Intermarché s'était engagé à présenter une offre de reprise avant le 1er septembre.

Reste maintenant à savoir quelles recettes le groupe de distribution va appliquer pour rendre les abattoirs à nouveau compétitifs. Les difficultés de Gad remontent à février 2013, date à laquelle il été placé en redressement judiciaire. Dans la foulée, 900 emplois avaient été supprimés à Lampaul-Guimiliau, dans le Finistère.

C.L. avec AFP