BFM Business

Inde: Amazon provoque un tollé avec des tongs à l'effigie de Gandhi

Amazon s'est engagé en 2013 dans le marché très concurrentiel de l'e-commerce indien et a régulièrement progressé depuis.

Amazon s'est engagé en 2013 dans le marché très concurrentiel de l'e-commerce indien et a régulièrement progressé depuis. - John MacDougall- AFP

Après la polémique sur la vente de paillassons aux couleurs du drapeau indien, Amazon irrite de nouveau New Delhi. L'objet du délit : des tongs roses vendues 16,99 dollars.

Amazon irrite les consommateurs indiens. Le géant du e-commerce vient à peine de retirer de la vente des paillassons aux couleurs du drapeau indien qui avaient fait scandale qu'il suscite une nouvelle controverse, avec cette fois des tongs arborant le visage de Gandhi.

Amazon avait annoncé jeudi avoir retiré de la vente les paillassons de la discorde, jugés insultants par New Delhi, qui avait menacé la veille d'expulser les employés étrangers du géant du commerce électronique. La ministre des Affaires étrangères Sushma Swaraj avait exigé mercredi des excuses d'Amazon pour cette insulte "inacceptable". 

Les tongs ne sont plus en vente

La poussière est à peine retombée qu'une nouvelle polémique a éclaté dimanche, quand des internautes ont posté des photos de tongs roses arborant le visage de Gandhi en vente sur le site Amazon USA.

"#Amazon devrait être interdit en Inde. Ils ont dépassé les bornes. C'est inacceptable", déclarait dimanche sur Twitter un internaute, Mayank Parmar.

Le site expliquait dimanche matin que les tongs, vendues 16,99 dollars, allaient en "faire rire certains". Le groupe n'a pas répondu dimanche aux sollicitations de l'AFP mais semblait avoir retiré quelques heures plus tard les tongs de ses sites internet.

Amazon s'est engagé en 2013 dans le marché très concurrentiel de l'e-commerce indien et a régulièrement progressé depuis, promettant d'investir cinq milliards de dollars sur six ans.

C.C. avec AFP