BFM Business

Ikea veut révolutionner ses livraisons pour tirer sa croissance en France

Ikea a affiché une croissance de 2,6% de ses ventes l'an passé

Ikea a affiché une croissance de 2,6% de ses ventes l'an passé - Remy Gabalda - AFP

Le groupe a annoncé une hausse de 2,4% de son chiffre d'affaires pour l'exercice 2016-2017. Il va désormais dévoiler une offre de livraison "plus en phase" avec les modes de consommation.

Ikea France, fort d'une croissance en hausse de 2,4% pour l'exercice 2016/17, a annoncé jeudi qu'il accélérait le "déploiement de (sa) stratégie" pour 2018, en misant notamment sur une offre de livraison "plus en phase avec les nouvelles tendances de consommation".

L'enseigne a ainsi mis en place "des créneaux plus courts, des livraisons le dimanche" en Île-de-France dans un premier temps, puis progressivement sur toute la France à compter de janvier, "et des livraisons rapides", dites express, en deux heures maximum, suivant ce qui se pratique dans d'autres enseignes de la grande distribution mais aussi chez le géant américain Amazon.

Ikea, qui emploie dans l'Hexagone 10.064 collaborateurs, a également annoncé dans un communiqué "une simplification des prix de livraison avec des tarifs identiques sur toute la France (hors Corse)", ainsi qu'un "projet de nouveau centre de distribution clients à proximité de Paris".

Des points de retrait

Enfin, Ikea lance aussi "le déploiement de points de retrait chez ses transporteurs et un partenaire dans le nord de la France".

Sur l'exercice annuel allant du 1er septembre 2016 au 31 août 2017, le chiffre d'affaires hexagonal du géant suédois de l'ameublement s'est établi à 2,693 milliards d'euros, en hausse de 2,4% par rapport à l'exercice précédent.

"Les résultats de cette année sont satisfaisants et renforcent la position de Ikea en France (...)", où le géant suédois revendique 19% de parts de marché, a déclaré Paul de Jong, directeur général adjoint de l'enseigne pour l'Hexagone, cité dans le communiqué.

"Nous pouvons envisager l'avenir avec sérénité et accélérer le déploiement de notre stratégie", a-t-il ajouté.

Indépendance énergétique

Le géant de l'ameublement, satisfait de l'augmentation en volume des ventes de cuisine (+5,7%), a décidé de miser en 2018 sur une baisse des prix des produits associés principalement au salon, sa "priorité commerciale".

"La France a atteint son objectif d'indépendance en énergie avec 3 ans d'avance", s'est par ailleurs félicité Walter Kadnar, PDG de Ikea France depuis le 1er octobre.

L'enseigne aux 33 magasins en France a ainsi précisé que "115% de (ses) besoins en énergie" étaient couverts "par ses 44.500 panneaux photovoltaïques et (ses) 43 éoliennes".

Lors de l'exercice précédent, Ikea, après plusieurs années de ralentissement en France, avait renoué avec une forte croissance, en hausse de 9,2% à 2,63 milliards d'euros.

J.M. avec AFP