BFM Business

Ikea va vendre des produits fabriqués par des réfugiés syriens

-

- - Wikimedia - BFM Business

Le géant suédois du meuble va vendre en 2019 des tapis et des textiles produits par 200 Syriens réfugiés en Jordanie. L'enseigne assure avoir pris cette décision avant les mesures anti-immigration de Donald Trump.

Des tapis et des étoffes cousus par des réfugiés syriens. Voilà ce qu'Ikea vient de s'engager à vendre. Le géant suédois du meuble vient de confier au site de CNN que d'ici 2019, on pourrait trouver dans ses magasins au Proche et Moyen-Orient des textiles fabriqués par des Syriens qui ont fui leur pays en guerre pour s'installer en Jordanie. Ils sont 655.000 dans ce cas selon l'ONU. 

Selon Ikea, cette initiative devrait donner du travail à 200 Syriens, principalement des femmes. "La situation en Syrie est une tragédie majeure de notre temps et la Jordanie a pris ses responsabilités en accueillant des réfugiés syriens, explique Jesper Brodin, responsable des approvisionnements chez Ikea qui a débuté sa carrière chez le suédois au Pakistan. Nous avons décidé de voir comment nous pouvions contribuer à les aider."

Un appartement syrien reconstitué

Le projet qui sera long à mettre en place a été décidé avant le décret de Donald Trump qui interdit aux réfugiés syriens l'entrée sur le territoire américain. Néanmoins, la firme s'est ouvertement prononcée en défaveur de cette décision dans un communiqué cette semaine: "Nous soutenons les droits fondamentaux des gens et n'acceptons aucune forme de discrimination." 

Ce n'est pas la première initiative d'Ikea en direction des réfugiés syriens. Le suédois a ainsi développé en 2016 avec l'ONU des préfabriqués en plastique pour accueillir les familles déplacées. Il a aussi fait une donation de 30 millions d'euros pour fournir de l'électricité via des énergies renouvelables dans les camps de réfugiés. L'enseigne avait aussi beaucoup fait parler d'elle en fin d'année dernière en reconstituant dans un de ses magasins norvégiens un appartement syrien au milieu de ses habituelles expositions de chambres et de cuisines. Une initiative mise en place avec la Croix-Rouge qui a permis de récolter 22 millions d'euros de dons pour les réfugiés syriens.

-
- © -
Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco