BFM Business

Huîtres et coquillages du bassin d'Arcachon temporairement interdits à la consommation

BFM Business

La consommation des huîtres et coquillages du bassin d'Arcachon est temporairement interdite à la consommation, en raison de la présence de toxines au-delà du seuil de sécurité sanitaire défini, a indiqué ce jeudi la préfecture de Gironde .

"Les résultats des analyses effectuées en début de semaine par le réseau de surveillance de l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) révèlent un nombre de cellules de dinophysis anormalement élevé", précise la préfecture.

"Par précaution (...) la pêche, le ramassage, le transport, la purification, le stockage, l'expédition, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation des huîtres et coquillages de l'ensemble du bassin d'Arcachon" ont été interdits par le préfet.

"C'est un phénomène naturel de réchauffement rapide des eaux", a expliqué Olivier Laban, le président de la section conchylicole du bassin d'Arcachon. "Le bon côté est que cela nous apporte de la nourriture pour les huîtres mais il peut y avoir aussi, comme c'est le cas, des algues" nocives.