BFM Business

Heinz retire de la vente des aliments pour nourrissons en Chine

Heinz a expliqué que ce retrait était une mesure de précaution

Heinz a expliqué que ce retrait était une mesure de précaution - ©Heinz

Le groupe américain a déclaré, ce mardi 19 août, avoir retiré du marché chinois quatre lots de céréales pour enfant en bas âge, les autorités locales ayant détecté une teneur excessive en plomb. Un revers important pour le groupe, la sécurité alimentaire étant un sujet très sensible en Chine.

Le groupe alimentaire américain Heinz est sur la sellette en Chine. La société a dû retirer de la vente des aliments pour nourrissons. C'est une alerte prise très au sérieux par l'entreprise américaine, même si en termes de quantité ce n'est pas une très grosse affaire.

Heinz a plus précisément dû retirer de la vente quatre lots de céréales pour nourrissons car, dans une province de l'Est de la Chine, le régulateur local a estimé que la teneur en plomb dans ces céréales était excessive. Le régulateur ne donne pas de précision chiffrée.

Heinz a répondu en présentant ses excuses et en expliquant qu'il s'agissait d'un accident dû à un ingrédient provenant d'un fournisseur de soja. La société a indiqué que le retrait était une mesure de précaution et qu'au final il ne s'agissait que d'un incident isolé dans l'Est de la Chine.

La sécurité alimentaire, sujet sensible en Chine

Mais l'affaire a pris de l'ampleur sur Weibo, l'équivalent chinois de Twitter,les consommateurs se demandant si ce rappel était le révélateur d'une menace plus grande pour la santé des nourrissons, un débat ultra-sensible. Plusieurs sociétés occidentales, dont McDonald's et Danone, ont été confrontées à des questions de sécurité alimentaire récemment.

Le fait que le produit soit destiné à des nourrissons décuple les inquiétudes. En 2008 un lait en poudre toxique avait provoqué la mort de six bébés et 300.000 étaient tombés malades.

Heinz annonce finalement qu'il va renforcer de manière drastique les contrôles sur tous ses fournisseurs. Pour le groupe américain le marché chinois est celui qui connaît actuellement la plus forte progression.

Jean-Bernard Cadier, correspondant à New York