BFM Business

Grâce à cette start-up, vous ne vous plaindrez plus jamais de vos plinthes

Ces plinthes en PVC recyclé peuvent devenir de vrais éléments de décoration.

Ces plinthes en PVC recyclé peuvent devenir de vrais éléments de décoration. - Plinthedeco

Maplinthedéco s'adresse aux particuliers qui construisent ou rénovent leur logement. Plutôt que des plinthes en bois ou en carrelage, la start-up leur propose un modèle en PVC qui se colle avec un adhésif. Pour les adeptes de la fantaisie, il existe des modèles à motif.

Quand on pénètre dans une pièce, ce n'est pas le premier élément de décoration que l'on remarque. Pourtant, elles sont sur tous les murs. Or les plinthes causent bien des soucis aux bricoleurs. "Cela arrive toujours en fin de chantier quand on fait sa maison ou que l'on rénove son appartement. On s'est dit que l'on allait faire une plinthe décorative et faire en sorte qu'elle soit le plus facile possible à poser", explique Julien Pascal, cofondateur de Maplinthedeco, sur l'antenne de BFM Business.

Pour cela, plus question de bois ou de carrelage, la start-up a opté pour du PVC recyclé. "On récupère les chutes de PVC des industriels, on les passe dans une machine qui nous permet de donner la forme à la plinthe", poursuit Julien Pascal. L'avantage de ce matériau: il est léger et se découpe facilement. Le bricoleur n'aura besoin que d'une paire de ciseau pour adapter l'élément aux dimensions de sa pièce. La fixation se fait grâce à deux bandes autoadhésives situées sur l'arrière de la plinthe.

Des plinthes qui deviennent des éléments de décoration

La start-up propose plusieurs gammes de plinthes, toutes fabriquées en France: unies, à motifs (imitant les carreaux de ciment, les origamis…), avec des effets de matière (alu brossé, bois, liège, tôle…). Il faut compter entre 6,90 euros et 8,90 euros le mètre. Maplinthedéco propose également une gamme personnalisable, qui s'adresse plutôt aux entreprises souhaitant par exemple voir leur logo figurer sur toutes les plinthes de leurs locaux. Le mètre est vendu 9,90 euros, auxquels il faut ajouter le prix de la création graphisme (de 50 à 150 euros selon la complexité).

"Les produits sont distribués uniquement sur notre site web", précise Julien Pascal, un mode de distribution qui permet aux bricoleurs de se fournir directement. "Les particuliers font beaucoup de travaux pour économiser de l'argent, c'est ce créneau là que l'on vise", explique-t-il.

Mais ce n'est pas son seul axe de développement "On est en test dans quelques magasins et on devrait signer un partenariat avec un spécialiste de la déco d'ici la fin de l'année", annonce Julien Pascal. En 2017, Plinthedeco devrait être distribué aux Etats-Unis via une marketplace.

C.C.