BFM Business

Ferrero modifie sa gouvernance

Giovanni Ferrero va déléguer une partie de ses fonctions.

Giovanni Ferrero va déléguer une partie de ses fonctions. - Giuseppe Cacace - AFP

Le PDG de l'entreprise va déléguer une partie de ses fonctions à partir du 1er septembre, un changement visant à renforcer sa compétitivité.

Le PDG de Ferrero va déléguer une partie de ses fonctions à partir du 1er septembre et devenir président exécutif, un changement de gouvernance visant à renforcer la "compétitivité" du groupe et accélérer sa croissance.

Giovanni Ferrero, âgé de 52 ans, est devenu en 1997, avec son frère Pietro, directeur exécutif (CEO) du chocolatier italien, fonction qu'il assume seul depuis la mort de son aîné en 2011.

A partir du 1er septembre, il a décidé de réduire ses attributions pour devenir président exécutif du groupe aussi connu pour ses Kinder ou Ferrero Rocher: "Comme tel, il dirigera le groupe, en se concentrant sur le développement de la stratégie, l'orientation de l'activité et de l'innovation à long terme, assurant ainsi la continuité de la culture et des valeurs de l'entreprise", a souligné le groupe dans un communiqué.

Giovanni Ferrero "définira de nouveaux parcours de développement soutenant la croissance et la mondialisation de Ferrero, en dirigeant les fonctions stratégiques, le conseil d'administration et les comités du groupe".

Un chiffre d'affaires doublé en 10 ans

Le dirigeant a décidé de s'adjoindre Lapo Civiletti comme directeur exécutif. Manager expérimenté de Ferrero et actuel responsable de la région Europe centrale et de l'Est, ce dernier dirigera toutes les activités liées à la réalisation des objectifs à court et moyen terme.

L'objectif de ce changement de gouvernance est "de renforcer la capacité compétitive (du groupe) sur le marché mondial du chocolat et dans le secteur de la confiserie, et accélérer son parcours de croissance", a expliqué Ferrero.

Né en 1946 à Alba, dans le nord de l'Italie, le groupe a doublé son chiffre d'affaires ces dix dernières années. Sur l'exercice 2015/2016 qualifié d'"exceptionnel" par Ferrero, ses ventes ont augmenté de 8,2%, à 10,3 milliards d'euros. Son bénéfice net a lui progressé de 54% à 514 millions d'euros, selon l'agence italienne d'informations économiques Radiocor, une information non communiquée par le groupe. Les produits de Ferrero sont désormais vendus dans plus de 170 pays et Nutella, son produit phare, compte 32 millions de fans sur Facebook. Il compte quelque 41.000 employés dans 53 pays.

Y.D. avec AFP