BFM Business

Engie se paie une plateforme en ligne de dépannage à domicile

Engie a racheté pour 10 millions d'euros mesdepanneurs.fr, plate-forme de commande d’interventions d’urgence dans le dépannage à domicile.

Engie a racheté pour 10 millions d'euros mesdepanneurs.fr, plate-forme de commande d’interventions d’urgence dans le dépannage à domicile. - John Moore-GETTY IMAGES NORTH AMERICA-AFP

L'énergéticien se diversifie dans les services de proximité en rachetant la start-up mesdepanneurs.fr. Ce site met en relation des particuliers en quête de dépannage, avec des artisans. Ce rachat, estimé à 10 millions d'euros, est un joli coup pour la Maif qui y avait investi 1,7 million d'euros.

Engie met un pied dans les services de dépannage à destination du grand public. Le groupe énergétique français met la main sur mesdepanneurs.fr, start-up créée en 2013 et spécialisée dans les réparations du quotidien. Le montant du rachat de cet Uber du dépannage d'urgence est estimé à 10 millions d’euros, selon Katia Sogreeva, cofondatrice de mesdepanneurs.fr, citée par Les Échos.

Cette plateforme met en relation des particuliers avec des artisans pour réaliser à leur domicile des réparations d'urgence en plomberie, électricité, chauffage ou serrurerie. La start-up a référencé 700 professionnels proposant 450 prestations sur 25 villes différentes.

Le consommateur se voit proposer un devis lui évitant des surprises

Son approche consiste à déterminer avec les artisans des fourchettes prédéterminées de prix pour chacune de ces interventions: entre 100 et 150 euros pour une recherche de fuite de douche et baignoire, et pas plus de 250 euros pour l'ouverture d'une porte blindée.

Pour le particulier, c'est l'assurance d'éviter les dépanneurs peu scrupuleux: la DGCCRF a récemment dénoncé des pratiques commerciales agressives dans le dépannage à domicile, avec des tarifs de plus en plus élevés.

La start-up rachetée par Engie avait bénéficié du soutien de Bpifrance pour le développement d’outils technologiques innovants afin d’optimiser la gestion administrative des interventions.

Agissant comme une plateforme d'intermédiation, elle se finance par une commission prélevée sur les travaux de réparation facturés par l'artisan.

Des plateformes d'entraide et de service entre particuliers

La cession de mesdepanneurs.fr à Engie est aussi une bonne affaire financière pour l'assureur Maif qui avait investi 1,7 million d'euros en 2015 dans la plateforme. Son objectif de l'époque était d’atteindre la barre des 1000 artisans partenaires sur le territoire national d’ici fin 2016.

L'intégration de la start-up dans un grand groupe lui apportera les moyens financiers nécessaires pour accélérer son maillage du territoire national. Le marché du dépannage à domicile a trouvé, grâce à Internet, de nouveaux intermédiaires se répartissant entre des plateformes d'entraide ou de services entre particuliers comme Youpijob ou Allovoisins, et des sites ou applis adossés à de grands groupes comme En'Jo (filiale indirecte de Veolia).

Frédéric Bergé