BFM Business

Darty: retour aux fondamentaux

Darty veut se recentrer sur des marchés traditionnels.

Darty veut se recentrer sur des marchés traditionnels. - -

Le groupe britannique d'électroménager va recentrer ses activités vers des marchés "historiques", à savoir la France, la Belgique et les Pays-Bas.

Cela va un peu mieux pour le groupe propriétaire de l'enseigne Darty. Les résultats du 1er semestre sont rassurants, le groupe réduit fortement ses pertes. C'est l'occasion pour celui-ci d'annoncer qu'ils vont se recentrer sur leurs marchés historiques.

Autant se renforcer là où cela marche le mieux, à savoir en France, en Belgique et aux Pays-Bas. Car les incursions du groupe Darty sur les autres marchés européens, en Europe du Sud avec l'Italie et l'Espagne, ou à l'Est, en République Tchèque et en Slovaquie, ne donnent pas les résultats escomptés.

Il y a un mois déjà, le groupe a vendu sa filiale italienne. La direction du groupe a consenti beaucoup d'investissements dans ces pays, désormais qualifiés d'infructueux.

S'appuyer sur la notoriété du groupe

Le nouveau plan stratégique mis en place par Darty passera donc par un renforcement de ses activités, en France notamment. Un marché où le groupe réalise toujours plus des deux tiers de son activité... Et un pays où la marque peut encore s'appuyer sur sa notoriété, même si la baisse de la demande et la concurrence accrue des enseignes de e-commerce est inquiétante.

Précisément, Darty a décidé de réagir, et de tout miser sur ses marchés solides. Il s’agit d’un revirement stratégique pour le groupe britannique, numéro trois européen de la distribution d'électroménager. Le propriétaire de l'enseigne Darty, anciennement Kesa, avait déjà décidé cet été de prendre le nom de sa marque phare, la française Darty.

Isabelle Gollentz