BFM Business

Danone en Chine: la quatrième tentative sera-t-elle la bonne ?

Danone avait, en 2011, stoppé la production de glaces et de yaourt en Chine

Danone avait, en 2011, stoppé la production de glaces et de yaourt en Chine - -

Le groupe agroalimentaire français a annoncé la création de deux coentreprises en Chine, ce lundi 20 mai. Danone veut croire que cette quatrième tentative de pénétration du marché sera la bonne, après des précédents infructueux.

Le retour des produits laitiers de Danone en Chine. Le groupe français lance deux joint-venture avec Cofco, et Mengniu, deux géants chinois de l'agroalimentaire. Selon Danone, il s'agit de la combinaison gagnante, pour faire connaître ses marques et pénétrer ce marché stratégique.

Néanmoins Danone ne tente pas le coup pour la première fois. Entre le groupe français et la Chine, c'est un peu "je t'aime moi non plus".

Danone a déjà tenté plusieurs fois déjà d'investir le marché des produits frais chinois. Mais les résultats n'ont pas forcément été concluants. Le partenariat avec Wahaha s'est terminé en 2009 devant le tribunal, Danone reprochant à son partenaire d'avoir créé un réseau parallèle pour vendre ses produits.

La Chine, un passage obligé pour Danone

Deux ans plus tard, Danone stoppait la production de glaces et de yaourts ordinaires en Chine, des produits à faible marge qui ne permettaient pas de faire la différence avec ceux fabriqués par les Chinois.

Aujourd'hui, Danone repart à l'offensive avec Mengniu, le leader des produits frais sur place avec qui, il avait déjà tenté de s'allier en 2007 sans succès. Car Danone ne peut pas faire l'impasse sur le marché chinois. La région Asie-pacifique représente ses plus belles croissances, que ce soit dans la division eaux, la nutrition infantile ou médicale. Les produits laitiers ne sont pas les seuls à la peine.

- A LIRE AUSSI:

>> Danone investit 325 millions d'euros dans deux coentreprises en Chine

Hélène Cornet