BFM Business

Croquer les pommes et poires de France n'est plus interdit aux USA

Un embargo de plus de 10 ans interdisait les importations de pommes et de poires sur le sol américain

Un embargo de plus de 10 ans interdisait les importations de pommes et de poires sur le sol américain - Joel Saget - AFP

L'embargo, vieux de 10 ans, a été levé, ce mardi 3 février. Un premier lot a ainsi été exporté vers les Etats-Unis.

Des négociations qui "auront porté leur fruit". Le trait d'esprit est signé du ministère de l'Agriculture lui-même. Plus de 10 ans après sa mise en œuvre, la suspension des importations de pommes et de poires tricolores a été levée ce mardi 3 février.

Un premier lot de pommes a ainsi été exporté vers le pays de l'oncle Sam et plusieurs autres expéditions sont censées suivre.

Un organisme nuisible en cause

"Cet embargo avait été mis en place par les Etats-Unis à la suite de la détection sur les fruits d'un organisme nuisible, la mineuse cerclée qui affecte les feuilles des arbres et est réglementé aux Etats-Unis", rappelle le ministère de l'Agriculture.

La levée de l'embargo est le fruit des négociations bilatérales débutées à l'été 2013 par les équipes de Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, avec les autorités américaines.

De quoi compenser l'embargo imposé aux Russes

Le ministère explique avoir " mis en place des mesures spécifiques pour sécuriser au niveau sanitaire l’exportation de pommes et de poires comme par exemple l’inspection des cultures avant la récolte, le contrôle des fruits avant l’exportation, le traitement par le froid des fruits pendant le transport".

"Ces dispositions ainsi que l’audit favorable des Services de la protection des végétaux et de la quarantaine américains ont conduit à la signature d’un protocole bilatéral pendant l’été 2014 permettant de réouvrir le marché américain", poursuit le ministère de l'Agriculture. 

Réagissant sur Twitter, Stéphane Le Foll a salué le premier envoi de pommes françaises aux Etats-Unis qui "représente un nouveau débouché important pour la filière arboricole". 

Cette nouvelle tombe à pic pour les producteurs français, gênés par l'embargo russe sur les produits agroalimentaires européens qui a engorgé le marché européen, alors que les récoltes de fruits et légumes étaient particulièrement abondantes.

Une aubaine alors que l'euro ne cesse de baisser face au dollar, rendant les fruits européens plus abordables pour le consommateur américain. Chaque année, la France produit pour environ 1,8 million de tonnes de pommes et 170.000 tonnes de poires, selon les chiffres de la FNP, la fédération nationale des producteurs de fruits.

J.M.