BFM Business

Coca-Cola se lance dans le café en dosette

Des machines à produire les boissons du groupe devraient être développées.

Des machines à produire les boissons du groupe devraient être développées. - -

Le groupe américain a racheté une partie du capital d'un grand nom du café haut de gamme, Green Mountain, mercredi 5 février. Coca-Cola pourrait bientôt proposer des sodas... en dosette.

Coca débourse 1,2 milliard de dollars pour 10% du capital de Green Mountain, le spécialiste américain de la dosette de café, ont annoncé les deux entreprises, ce mercredi 5 février. Une stratégie double, assez complexe, mais finalement assez parlante sur les tendances de consommation.

L'idée est tout d'abord de créer des passerelles sur le support physique: Coca Cola veut développer un nouveau segment, celui des boissons froides en dosette.

Coca va développer les boissons de sa marque sur ce support, et les intégrer aux machines à café Keurig, l'actif majeur de chez Green Mountain. Le tout développé à grand renfort de marketing chez les clients de la marque, notamment les chaînes de café américaines, qui ont des filiales mondiales.

Un premier pas dans le marché du café

Coca-Cola veut aussi avoir accès au juteux marché du café. Green Mountain, ce sont aussi des bruleries réputées. En Europe, aux Etats Unis mais également sur les marchés émergents, la clientèle veut du produit haut de gamme, et du café de haute qualité.

Cette acquisition prouve également que le marché ne concerne pas que le café en tant que tel. Il s'agit aussi de la machine. Nespresso l'a prouvé, tout comme SodaStream: la clientèle veut aussi de la technologie et du support pour le produit qu'elle recherche, que ce soit une tasse de café ou un verre de soda. Il faut penser produit, mais également machine.

Antoine Larigaudrie