BFM Business

Cette startup lève 10 millions d'euros pour remplacer les pizzaiolos par des robots

La start-up Pazzi, qui a développé un robot autonome qui fabrique les pizzas à la demande, vient de lever 10 millions d'euros. Des fonds qui vont lui permettre d'ouvrir son premier restaurant pilote à la rentrée et de vendre son concept auprès des galeries commerciales ou tout autre lieu de passage.

Faire une pizza nécessite un savoir-faire qui n'est pas accessible à tout le monde. Il suffit de voir avec quelle habileté les pizzaiolos étalent, puis façonnent la pâte, avant d'y ajouter d'un geste précis la garniture. Mais un robot est désormais capable de reproduire ce coup de main avec la même dextérité et de fabriquer de manière totalement autonome ce fleuron de la gastronomie italienne.

C'est la start-up française Pazzi, qui travaille dessus depuis six ans et a déposé cinq brevets, qui a réussi ce challenge sous la houlette du chef Thierry Graffagnino, trois fois champion du monde de la pizza. Elle vient de réaliser une seconde levée de fonds, menée par le fonds d'investissement singapourien Qualgro, d'un montant de 10 millions d'euros pour poursuivre son développement.

Des ingrédients haut de gamme

Les clients vont bientôt pouvoir juger sur pièce si les pizzas tiennent leurs promesses: le premier restaurant laboratoire ouvrira en septembre prochain en région parisienne, dans le centre commercial Val d'Europe (Seine et Marne). Mais les concepteurs du robot ne veulent pas constituer une offre de malbouffe de plus. Ils ont une approche qualitative.

Le robot réalise à la demande la pizza: le client choisit sur un écran tactile ses ingrédients, tous haut de gamme: légumes bio, fromage AOP, poissons issus de la pêche durable, farine fabriquée dans des moulins franciliens. Pazzi met en avant une combinaison de 5 millions de recettes. Les prix devraient se situer entre 8 et 14 euros pour une pizza de 29 centimètres.

Le robot prédécoupe la pizza une fois déposée dans son carton.
Le robot prédécoupe la pizza une fois déposée dans son carton. © -

Le robot est placé derrière une vitre, le client peut donc assister à la fabrication de sa pizza. Il lui suffit de 30 secondes pour étaler la pâte, déposer la sauce, les ingrédients et les condiments choisis, pour enfin passer la pizza au four pendant 3 minutes. A sa sortie, un bras la dépose dans une boite en carton et la prédécoupe pour en faciliter la dégustation. Il peut fabriquer 100 pizzas à l'heure. Le restaurant du Val d'Europe va proposer 20 places assises.

Pazzi ne compte pas se limiter à ce seul restaurant. La start-up veut maintenant vendre son concept à travers le monde. Elle vise les lieux de fort passage, comme les galeries commerciales, les aéroports, les centres commerciaux… Comme le robot est entièrement autonome, il peut fabriquer des pizzas 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Coralie Cathelinais