BFM Business

Cette start-up a trouvé l’endroit où vous ne pourrez pas échapper à la pub

VIDÉO - Little Corner lance ce samedi une campagne plutôt inhabituelle au Palais des Congrès de Paris, puisque des écrans digitaux afficheront des publicités dans les toilettes. Un marché qui se développe à vitesse grand V.

Ceux qui veulent échapper à la publicité n’auront plus d’autre choix que de baisser les yeux. Car celle-ci commence à s’afficher jusqu’aux endroits les plus intimes. Little Corner (petit coin en français) en a fait sa spécialité, et vient de décrocher un important contrat avec la marque de bain de bouche Listerine, propriété de Johnson&Johnson.

Ce samedi, des publicités s’afficheront ainsi sur des écrans digitaux dans les toilettes du Palais des Congrès de Paris, ainsi que dans celles des restaurants des alentours. L’endroit est idéal. Aux toilettes, pas de distraction: le "consommateur" y passe en moyenne 45 secondes et ne peut ignorer la campagne, en particulier lors des passages aux urinoirs.

Une belle opportunité pour les publicitaires, qui cherchent par tous les moyens à retenir l’attention des potentiels clients. Et avec un taux de mémorisation parmi les meilleurs (85%), les WC se présentent comme la prochaine cible privilégiée des annonceurs.

L'annonceur facturé au nombre de vues

À partir de ce constat, Little Corner a déjà installé plus de 1300 écrans digitaux dans les toilettes de restaurants, de bars, de salles de spectacles comme l'Olympia, et de plusieurs sites où sont organisés des salons. La pub est ciblée: spot pour des VTC dans les bars, pour un bain de bouche au Congrès des dentistes, etc.

L'annonceur est facturé, comme sur internet, au nombre de vues grâce à des capteurs thermiques installés sur les écrans. La start-up, qui en installe 200 nouveaux chaque mois, vise 10.000 écrans en Europe dans trois ans. Le terrain à conquérir est vaste: des cinémas aux salles de sport jusqu'aux aires d'autoroutes.

Avec un million d’euros de chiffre d’affaires cette année, Little Corner possède une marge considérable, et prévoit déjà de le tripler l’année prochaine.

-
- © Little Corner
Y.D.