BFM Business

Burger King va bien avaler Tim Hortons

Burger King et Tim Hortons vont donner naissance au troisième groupe mondial de restauration rapide

Burger King et Tim Hortons vont donner naissance au troisième groupe mondial de restauration rapide - Mandel Ngan - AFP

Les deux entreprises ont annoncé mardi leur projet de fusion, qui devrait donner naissance au troisième groupe mondial de restauration rapide. Le montant de la transaction est de 12,5, milliards de dollars.

Burger King va bien engloutir Tim Hortons, la chaîne canadienne de cafétérias. Les deux entreprises ont confirmé ce mardi leur projet de fusion.

Cette opération doit aboutir à la naissance du numéro trois mondial de la restauration rapide, selon le communiqué. L'entité fusionnée dégagera ainsi un chiffre d'affaires d'environ 23 milliards de dollars, pour 18.000 restaurants dans 100 pays.

"En plaçant nos deux sociétés sous le même contrôle, nous créons un champion mondial de la restauration rapide. Notre taille combinée, notre empreinte internationale et notre croissance créeront de la valeur et représenteront une opportunité pour nos actionnaires, nos employés, nos franchisés et nos partenaires", a déclaré Alex Behring, le PDG de Burger King, cité dans le communiqué.

Une prime de 30% pour les actionnaires de Tim Hortons

Selon les termes de l'accord, les actionnaires de Tim Hortons recevront pour chaque action apportée 65 dollars canadiens et 0,8025 action de la future entité. Ce qui, au total, représente une prime de 30% par rapport au cours de clôture du 22 août.

Les deux entreprises précisent que le nouveau groupe sera détenu à 51% par 3G Capital, l'actionnaire majoritaire actuel de Burger King, et que les deux marques resteront indépendantes. 

La nouvelle entité fusionnée sera toutefois basée au Canada, "le marché le plus important pour les deux sociétés", dixit le communiqué.

Et, comme le rapportait la veille le Wall Street Journal, Warren Buffet a bel et bien participé à l'opération. En effet, le communiqué indique que son fonds Berkshire Hathaway va financer pour environ un quart la transaction, en apportant 3 milliards de dollars d'actions préférentielles. Le reste, soit 9,5 milliards de dollars, sera financé par Burger King en levant de la dette.

J.M.