BFM Business

Budget, destination, réservation: comment les Français s'organisent pour les vacances

28% des Français économisent plus d’un an pour partir en vacances, mais beaucoup reconnaissent qu'ils dépassent souvent leur budget

28% des Français économisent plus d’un an pour partir en vacances, mais beaucoup reconnaissent qu'ils dépassent souvent leur budget - Rémy Gabalda - AFP

La majorité des Français partent en France au mois d'août et dépensent moins de 1000 euros pour deux semaines de vacances. Voici le profil moyen du vacancier français.

Le top départ des vacances d'été a démarré il y a seulement une semaine mais ce n'est que le début de la grande migration estivale des Français. Selon une étude CSA/Franfinance, le nombre de vacanciers n'a jamais été aussi élevé.

Cette année, 62% des Français iront se reposer loin de leur domicile entre juin et septembre, dont un tiers au mois d'août. Il y a donc ceux qui ne partent pas au cours de cette période. L'étude indique que parmi eux, 30% préfèrent partir hors saison (14% en juin et 16% à partir en septembre). Par contre, 32% des Français ne partiront pas en vacances cet été. Faute de moyens financier, environ 40% ne partiront pas du tout, les autres préfèrent attendre l'hiver pour partir au soleil.

68% des vacanciers resteront en France cet été

La France n'a jamais eu autant la côte auprès des Français qui sont 68% a ne pas traverser les frontières pendant les vacances d'été. Mais, l'étude observe des disparités en fonction de l'âge. 

Les vacances à la française attirent surtout les 35-49 ans (77%) et les plus de 65 ans (78%) Les plus jeunes préfèrent découvrir de nouveaux horizons. Près de la moitié des 18/24 ans partent à l'étranger. Ils sont 49% à aller dans l'un des 28 pays de l'Union européenne Europe, 8% partent en Amérique du Nord et 3% partent en Océanie.

Les agences de voyage dépassées par Internet

Pour organiser leur séjour, Internet s'impose désormais comme un passage obligé pour 82% des vacanciers. Seuls 15% des Français, notamment des seniors (21%) et des retraités (19%) passent par une agence de voyage pour réserver leurs vacances.

Toutefois, les vacanciers passent par des professionnels en ligne: sites spécialisés (55%) ou des sites de promotions (32%). Les premiers attirent 62% des 35-49 ans. Les seconds sont surtout utilisés par les employés (41%) et les catégories socio professionnelles les moins élevées (41%). 

Budget: moins de 1000 euros pour 56% des vacanciers

Pour deux semaines de congés, les Français arrivent à serrer leur budget. 56% de ceux qui partent en France prévoient moins de 1 000 euros par personne. Pour les séjours en Europe, un Français sur deux ne dépasse pas 1500 euros par personne. Sans surprise, les vacances en Océanie sont les plus chères, mais seulement 17% des sondés prévoient plus de 2500 euros par personne.

Même si 82% des sondés calculent un budget, arrivés sur place, ils sont nombreux à se lâcher. Seulement 29% y sont fidèles. 42% des Français reconnaissent le dépasser régulièrement et 35% le dépassent souvent. Les jeunes sont les plus économes: 12% seulement des 18-24 ans dépensent plus que prévu.

28% des Français économisent plus d’un an pour partir

Pour s'offrir quelques semaines de vacances, près d'un Français sur trois mettent une année ou plus à réunir le budget nécessaire. Cela concerne avant tout les ouvriers et les catégories socioprofessionnelles les moins élevées qui sont respectivement 43% et 37%. Les plus jeunes ont d'autres leviers. Les 18-24 ans font appel à leurs proches qui participent aux frais à l'occasion des anniversaires.

Des vacances à crédit: oui, mais...

Pour les Français, pas question de souscrire un crédit pour aller en Bretagne, en Normandie ou sur la Côte d'Azur. Ils ne sont prêts à s'endetter que pour un voyage exceptionnel comme un tour du monde (13%) ou un voyage dans un pays lointain (11%). Cette solution est surtout plébiscitée par les jeunes (47%). Parmi les 35-49 ans, ils sont moins d'un tiers à envisager un crédit et seulement 21% des 65 ans et plus.

Pascal Samama