BFM Business

Beiersdorf tiré par les crèmes Nivea

Le chiffre d'affaires de la branche cosmétique a progressé de 1,1%.

Le chiffre d'affaires de la branche cosmétique a progressé de 1,1%. - -

En 2013, le fabriquant de Nivea, Hansaplat ou Labello a enregistré un chiffre d'affaires en hausse. Il a progressé de 1,7%, a annoncé le groupe ce mardi 4 mars.

Beiersdorf s'en sort bien. Le fabricant allemand de cosmétiques et d'adhésifs a affiché une progression de ses ventes en 2013, a-t-il annoncé ce mardi 4 mars. Le groupe, qui fabrique la crème Nivea, les pansements Hansaplat ou encore les sticks pour lèvres Labello, a vu son chiffre d'affaires grimper de 1,7% à 6,14 milliards d'euros. Hors effets de change, la hausse est de 7,2%.

Son bénéfice d'exploitation s'est apprécié de 17% à 820 millions d'euros et son bénéfice net de 20% à 543 millions d'euros.

Prévisions prudentes

Dans le détail, la branche cosmétqieu du groupe a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 1,1% à 5,1 milliards d'euros, tiré par "toutes les marques phares".

Quant à sa branche d'adhésifs, celle-ci a vu son chiffre d'affaires avancer de 4,7% à 1,04 milliard d'euros.

D'un point de vue géographique, le groupe a vu ses ventes gonfler de près de 20% dans la région Afrique-Asie-Australie, de 11,4% en Amérique latine et de 4,6% en Amérique du nord. En Europe de l'ouest, son premier marché, ses performances ont progressé de 1,2%.

Seule région en berne, l'Europe de l'est a enregistré une baisse de l'activité de 0,4%.

Pour 2014, Beiersdorf attend un chiffre d'affaires en hausse de 4% à 6% et une amélioration de la marge d'exploitation. Ces prévisions sont jugées timorées

D. L. avec AFP