BFM Business

Avec la tempête Ciara, trois vols New York-Londres ont été réalisés en moins de 5 heures

BFM Business

Un Boeing 747 a réussi à traverser l'Atlantique en 4h56, contre 6h15 en moyenne. Les deux autres vols, des Airbus A350, ont mis 4h57 et 4h59.

Une véritable course s'est jouée dans les airs dans la nuit de samedi à dimanche. La tempête Ciara et les forts courants aériens ont permis à trois vols commerciaux de battre de nouveaux records de vitesse entre New York et Londres.

Ainsi, un Boeing 747 de British Airways a rallié JFK à Heathrow en 4h56 au lieu des 6h13 estimés, selon les données de Flightradar. Sans le savoir, il était talonné de près par Airbus puisqu'un A350 de Virgin Atlantic a mis 4h57 au lieu de 6h10 pour réaliser le même trajet. Le constructeur américain a donc gagné d'une minute. Un troisième vol a été fait en moins de 5 heures. Il s'agit d'un A350 également, affrété par Virgin Atlantic, qui a rallié New York à Londres en 4h59.

Le précédent record a donc été battu par trois fois. En effet, le dernier en date datait de janvier 2018. Un Boeing 787 de Norwegian avait réalisé un New York-Londres en 5h13. Ces records - qui doivent encore être officialisés - sont sans compter, évidemment, l'exploit transatlantique du Concorde. La compagnie British Airways avait, le 7 février 1996, réalisé un New York Londres en seulement 2h52.

Diane Lacaze