BFM Business

Arkema repasse dans le vert

BFM Business

L'année 2012 aura été bonne pour Arkema. Le chimiste français est repassé dans le vert en 2012 et a affiché des marges opérationnelles parmi "les plus élevées" du secteur.

Le groupe a dégagé l'an dernier un bénéfice net (part du groupe) de 220 millions d'euros contre une perte de 19 millions lors du précédent exercice, sur lequel avait pesé le coût exceptionnel de 587 millions d'euros lié à la vente de l'activité de produits vinylliques (PVC) au groupe d'investissement Klesh.

Arkema, qui poursuit sa mue vers la chimie de spécialités et des matériaux avancés, a réalisé un chiffre d'affaires de 6,395 milliards d'euros en 2012, en hausse de 8,4% par rapport à l'année précédente, soutenu par les ventes en Amérique du Nord et en Asie, et malgré la faiblesse de la demande en Europe.

Le groupe a dégagé un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 996 millions d'euros, en retrait de 3,7% par rapport à 2011, mais frôlant l'objectif du milliard qu'il s'était fixé en novembre dernier, grâce à une forte progression de 8% au dernier trimestre.

BFM Business.com et AFP