BFM Business

Amazon sous pression en Allemagne

Amazon doit faire face à la gronde sociale en Allemagne.

Amazon doit faire face à la gronde sociale en Allemagne. - Andrew Yates - AFP

Le personnel de quatre entrepôts du géant du e-commerce s'est mis en grève aujourd'hui, lundi 22 septembre, dans le cadre d'un conflit qui dure depuis des mois outre-Rhin.

C'est un caillou qui revient régulièrement dans la chaussure d'Amazon. Les salariés de quatre sites allemands d’Amazon sont de nouveau en grève lundi 22 septembre et jusqu'à mardi. Ces mouvements, sur fond de revendications salariales, sont loin d'être anodins pour le groupe de commerce en ligne américain.

D'abord d'un point de vue financier, alors que l'Allemagne représente le deuxième marché d'Amazon, derrière les Etats-Unis. Mais aussi en termes d'image. Car ces grèves récurrentes en Allemagne viennent à chaque fois rouvrir le débat sur les conditions de travail dans les gigantesques entrepôts du groupe, souvent pointées du doigt dans des livres et des reportages.

Une colossale machine logistique

Cadences infernales pour aller chercher les produits, parcours chronométrés. Il y a quelques mois, le géant du e-commerce avait même décidé d'ouvrir au public certains de ses entrepôts, dans une grande opération dédiabolisation.

Car ces gigantesques hangars, d'où sont dispatchés chaque jours des millions de colis, sont le cœur du réacteur d'Amazon, son avantage concurrentiel aussi, avec des temps de livraison toujours plus courts. Rien ne doit venir enrayer cette colossale machine logistique, clé de voûte de sa domination sur le secteur du e-commerce.

Anthony Morel