BFM Business

Amazon, le site dont les riches ne peuvent plus se passer 

Une étude réalisée aux Etats-Unis montre que ce sont les ménages qui gagnent plus de 250.000 dollars par an qui achètent le plus sur Amazon.

Une étude réalisée aux Etats-Unis montre que ce sont les ménages qui gagnent plus de 250.000 dollars par an qui achètent le plus sur Amazon. - BFM Business

Une récente étude américaine montre que de tous les consommateurs, ce sont les ménages gagnant plus de 250.000 dollars par an qui achètent le plus sur ce site réputé proposer les prix les plus bas du net

"Faites des prix bas, les pauvres en ont besoin, les riches les adorent". Cet adage bien connu dans le monde de la distribution colle parfaitement avec Amazon. Dans une récente étude publiée par le cabinet Shullman Research Center et relayée par La Tribune, il ressort que le site qui s'enorgueillit de pratiquer les prix les plus bas du net plait principalement aux hauts voire aux très hauts revenus. 

Ainsi, si 60% des Américains disent avoir commandé au moins une fois sur Amazon au cours des 12 derniers mois, cette proportion croit à mesure que les revenus augmentent. Les ménages qui gagnent moins de 75.000 dollars par an (67.000 euros) sont 56% à commander sur Amazon. Ceux qui gagnent entre 75.000 et 250.000 dollars sont 67%. Mais les plus enthousiastes sont les hauts revenus. Ainsi, 70% des ménages gagnant plus de 250.000 dollars par an commandent sur Amazon, soit 10 points de plus que la moyenne américaine. La proportion retombe un peu (à 62%) pour les très très aisés qui émargent à plus de 500.000 dollars. Mais le taux reste tout de même supérieur à la moyenne américaine et un effet d'âge doit jouer (le 1% le plus riche est plus âgé donc moins enclin à commander sur le web).

Pourquoi les riches aiment Amazon?

Pourquoi sont-ils plus attirés par Amazon que les autres? Tout simplement pour une question de temps et d'efficacité, estime Bob Shullman, l'auteur de l'étude. "Commander sur internet est rapide et facile, on peut y acheter tous les jours et on trouve des choses qu’on ne trouve pas en magasin", commente-t-il. Or, les cadres supérieurs auraient moins de temps à consacrer à leurs courses. 

Une autre raison tient aussi à la stratégie d'Amazon. Le site propose en effet son service Prime (Premium en France) qui moyennant un abonnement de 99 dollars par an (49 euros en France mais avec moins de service) permet de bénéficier de services supplémentaires comme la livraison rapide ou de la vidéo en streaming. Un service qui fidélise les clients abonnés. Or, ce sont les hauts revenus qui s'y abonnent principalement. En effet, seuls 14% des Américains gagnant moins de 75.000 dollars par an dont un compte Amazon Prime contre 39% pour les hauts revenus à plus de 250.000 dollars. 

Un bracelet à 86.400 euros sur Amazon

Une sur-représentation des riches sur Amazon qui devrait donner des idées aux marques de luxe. 62% des ménages qui gagnent plus de 250.000 dollars ont déjà acheter des produits de luxe sur Amazon. Principalement des voyages, des parfums, des cosmétiques, du vin, voire des bijoux. Pour info, le produit le plus cher vendu sur Amazon est un bracelet de diamant à... 86.400 euros. Un produit qu'on peut acheter en deux clics sur internet.

Reste que l'étude a été réalisé aux Etats-Unis, un pays très décomplexé sur la consommation. Par exemple dans la chaîne de supermarchés Costco, sorte de Metro local où l'on achète des produits au prix de gros, le rayon bijouterie propose des bagues et des montres signées de marques de luxe. Chose inconcevable en France. Un pays où les griffes les plus prestigieuses contrôlent méticuleusement leur distribution. 

Frédéric Bianchi