BFM Business

Abercrombie & Fitch n'arrive pas à remonter la pente

Les éphèbes torse nu dans les boutiques et sur les pubs ne séduisent plus.

Les éphèbes torse nu dans les boutiques et sur les pubs ne séduisent plus. - -

Le groupe américain d'habillement a affolé les marchés le soir du 1er août après avoir annoncé un avertissement sur résultats pour le quatrième résultat. A périmètre constant, ses ventes sont en chute.

Décidément les vendeurs éphèbes, caractéristique de la marque Abercrombie & Fitch, ne font plus recette! Le groupe américain a annoncé un profit warning pour le quatrième trimestre avec une forte réduction de son bénéfice qui a affolé les marchés hier, mercredi 1er août.

Les ventes d'Abercrombie & Fitch se sont effondrées au premier trimestre. Sur le papier, elles sont en hausse de 4%, mais ce chiffre n’est obtenu que grâce à l’ouverture de nouveaux magasins. A périmètre constant, sur un an, les ventes ont en réalité chuté de 10% au global et de 26% à l'international.

La marque Hollister en pâtit

Ainsi, le groupe américain, qui doit publier ses résultats le 15 août, revoit ses ambitions à la baisse. Il va ralentir ses ouvertures à l'international. Et pour la marque Hollister, moins chère, il prévoit non plus 40 nouvelles boutiques mais seulement une trentaine. 

En mai 2011, lorsque Abercrombie a ouvert sa boutique sur les Champs-Elysées, il visait 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015. Aujourd'hui, il atteint tout juste le milliard.

Karine Vergniol