BFM Business

À son tour, Aldi promet d'en finir avec les œufs de batterie

-

- - Sébastien Villa - AFP

L'enseigne allemande a décidé de ne plus vendre d'œufs de poules pondus par des poules, rapporte l'association L214. Elle rejoint bon nombre de distributeurs à avoir franchi le pas.

Un de plus. Le groupe de distribution allemand Aldi s'est engagé à arrêter de vendre des œufs de poules élevées en batterie, rapporte l'association L214, qui affirme avoir négocier avec plusieurs autres associations de protection des animaux pour parvenir à ce résultat.

Aldi se donne jusqu'à 2025 pour arriver un approvisionnement sans œufs de batterie dans les 5.000 magasins que le groupe compte en Europe dont 900 en Europe.

Bon nombre d'enseignes ont pris des engagements similaires. C'est le cas en France de Sodexho, de Monoprix, Atac, Ikea. Aux États-Unis McDonald's US avait, fin 2015, annoncé qu'il n'utiliserait que des œufs de poules élevées en plein air d'ici à 2025 aux États-Unis. Sa filiale française lui a emboîté le pas en mai 2016.

Selon un sondage Opinionway de 2014, 84% des Français sont favorables au retrait des œufs de batterie dans les supermarchés.

J.M.