BFM Business

5 chiffres étonnants sur les Français et leurs courses             

En moyenne, les courses prennent 23 minutes par jour aux Français

En moyenne, les courses prennent 23 minutes par jour aux Français - Philippe Hugen - AFP

De moins en moins de Français font leurs courses le dimanche. C'est l'une des surprises de la dernière étude de l'Insee sur la consommation qui se penche sur l'évolution des habitudes depuis 1974.

Corvée ménagère ou plaisir consumériste, les courses font partie intégrante de notre quotidien. Ce jeudi 22 janvier, l'Insee a publié une étude intitulée "le temps des courses depuis 1974", qui passe au crible les pratiques des Français. Si les habitudes des consommateurs n'ont pas été bouleversées, certains chiffres de l'étude n'en sont pas moins surprenants

1/ Faire ses courses ne prend pas vraiment plus de temps

En 2010, un Français consacrait, en moyenne 1 heure et 35 minutes pour faire ses courses un jour donné, contre 1 heure et 3 minutes en 1974. Mais plusieurs nuances doivent être apportées. D'abord ce chiffre intègre le temps de trajet. Si l'on s'en tient à la durée des courses en tant que telles, l'écart est moins grand (1 heure et 12 minutes contre 50 minutes en 1974). Mais surtout, en 1974, les Français étaient nombreux à se rendre plusieurs fois par semaine dans un magasin ou au supermarché, ce qui n'est plus le cas en 2010. Résultat: ramené à une journée, la durée moyenne qu'un consommateur consacre à ses courses est ainsi la même en 2010 qu'en 1974 : 23 minutes.

2/ De moins en moins de consommateurs les font le dimanche

Voilà un chiffre qui risque de faire couler de l'encre, alors que le débat sur l'extension du travail dominical bat son plein à l'Assemblée nationale. Seulement 21% des Français effectuaient leurs courses le dimanche en 2010 contre 38% en 1974. Reste à savoir pourquoi. L'envie de sortir son panier pour aller au marché serait-elle de moins en moins partagée ? Est-ce lié au fait que les nouveaux temples de la consommation n'ont pas la possibilité d'ouvrir assez souvent ? Une chose est sûre : les consommateurs qui continuent à choisir de faire leurs courses le dimanche y consacrent plus de temps: 62 minutes contre 40 minutes en 1974.

3/ Seul 20% des Français les considèrent comme une corvée

Les avis sont partagés. En 2010, 50% des Français estimaient que faire les courses n'est pas "une obligation gênante", 30% jugeait qu'il s'agissait d'un moment agréable, et 20% au contraire, évoquaient "une corvée". "Plus l'âge avance, et plus faire des courses, occasion de sortie et facteur de sociabilité, est vécu comme un moment agréable", explique l'Insee. Ainsi, les retraités ou les personnes au foyer considèrent le plus souvent les courses comme un moment agréable.

4/ Ils ne sont plus que 1 sur 6 à faire leurs courses à pied

Les supermarchés ont beau investir les centres-villes, la marche est devenue un mode de locomotion minoritaire (17%) face à la voiture (65,3%). En 1974, les Français se déplaçaient surtout à pied (53,3%), la voiture n'occupant que le deuxième rang (37,9%).

5/ Remplir son frigo via internet reste une pratique peu répandue

Les courses en lignes ne séduisent pas les Français. Seulement 2% des adultes déclaraient, en 2010, avoir effectués en partie ses achats sur Internet dans les trois derniers mois. Et ils étaient moins de 1% à déclarer faire uniquement leurs courses sur Internet. Des chiffres qui ont probablement évolué depuis cette date, compte tenu du développement des drive.

Julien Marion