BFM Business

Comment Jeff Bezos, l'homme le plus riche du monde, gagne vraiment sa vie

Jeff Bezos a vendu près d'un million de titres Amazon

Jeff Bezos a vendu près d'un million de titres Amazon - AFP

Le patron d'Amazon a vendu pour 27 milliards de dollars d'actions Amazon depuis son introduction, ce qui constitue sa principale source de revenus.

De quoi vit le patron Jeff Bezos? La question peut paraître saugrenue lorsqu'on sait que le patrimoine du fondateur et bientôt ex-PDG d'Amazon atteint les 200 milliards de dollars.

Et pourtant si Jeff Bezos est immensément riche, sa fortune est principalement immatérielle. Ses 200 milliards de dollars ne dorment pas sur un compte en banque mais sont constitués d'actions de son entreprise Amazon. Or lorsqu'il s'achète une propriété ou un yacht, ce n'est pas en actions Amazon qu'il paie, mais bien en dollars.

Dans les faits, le patron d'Amazon ne touche qu'un salaire minime par rapport à sa fortune. Il perçoit au titre de Pdg du géant du e-commerce 81.000 dollars par an (67.800 euros), soit un salaire de cadre supérieur, mais rien d'extravagant. Amazon lui verse par ailleurs 1,6 million de dollars par an, mais c'est pour assurer sa sécurité.

Jeff Bezos qui est le principal actionnaire d'Amazon pourrait toucher une partie des bénéfices de son entreprise. Mais ce n'est pas le cas non plus. L'entreprise ne verse pas de dividende à ses actionnaires.

Le milliardaire vit en vendant des actions de son entreprise. Et il en cède beaucoup. Selon les calculs de Forbes, Jeff Bezos a vendu pour 27 milliards de dollars d'actions de son entreprise depuis son introduction en Bourse en 1997. Sur les 23 dernières années, le milliardaire a vendu des actions presque chaque année à l'exception de 2005, 2006, 2007 et 2011. Ce qui explique d'ailleurs qu'il n'ait pas payé d'impôt fédéral en 2007 et 2011 comme le révélait début juin le site ProPublica.

Et avec la flambée du cours de l'action, les sommes obtenues par Jeff Bezos ont fortement cru avec les années. Le cours de l'action de l'entreprise ayant grimpé de 3000% depuis 2008.

6 milliards de dollars d'impôt

Ainsi si en 1998 la vente des actions avait rapporté 46 millions de dollars au fondateur d'Amazon, en 2016 la vente de 6 millions d'actions lui avait permis de toucher 793 millions de dollars. Le record de gains a été atteint l'année dernière. En vendant 4 millions d'actions en 2020, il en a retiré la somme colossale de 10 milliards de dollars avant impôts.

Avec les années, la participation personnelle de Jeff Bezos au capital de l'entreprise a fortement décru. Le fondateur qui possédait 42% des actions en 1997 lors de l'introduction en Bourse ne possède plus que 10% du capital de la société valorisée 1.740 milliards de dollars. C'est toutefois suite à son divorce d'avec MacKenzie Scott que sa participation a le plus fortement reculer. Le milliardaire lui a transféré 19,7 millions d'actions, soit 25% de ce qu'il possédait initialement.

Si Amazon est régulièrement épinglé pour ses pratiques d'évasion fiscale, Jeff Bezos paie lui personnellement des impôts sur ses gains. Forbes estime que le milliardaire a payé 6 milliards de dollars d'impôts fédéraux sur le capital pour 27 milliards de dollars de gain. A condition qu'il n'ait pas compensé ses gains par des pertes sur d'autres investissements. ProPublica estime que le milliardaire a payé 973 millions d'impôts fédéraux entre 2014 et 2018. Sur la période, il a engrangé 4 milliards de dollars de revente d'actions.

Le milliardaire a par ailleurs fait des acquisitions (immobilier, le quotidien Washington Post...), investi dans des start-ups (sa société spatiale BlueOrigin...) et débuté une activité philanthropique sur le tard. Au total, ce sont 14 milliards de dollars qui aurait été dépensés par Jeff Bezos avec la revente de ses actions. Il disposerait donc d'environ 13 milliards de dollars de liquidité en plus de ses 200 milliards d'actions Amazon et investissements divers.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco