BFM Business

Bruno Le Maire dit "non" au RSA pour les 18-25 ans

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, était l'invité ce vendredi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV.

La porte du RSA reste fermée aux 18-25 ans. "Je pense que ce n'est pas une bonne politique", a déclaré Bruno Le Maire ce vendredi matin sur BFMTV, alors que certains réclament l'élargissement du versement de l'allocation. Pour le ministre de l'Economie, quand on a "18 ans, ce qu'on veut, c'est un travail. On veut une rémunération de son travail, on ne veut pas une allocation".

"C'est une conviction politique forte chez moi: je pense qu'on construit sa vie par le travail. On construit sa vie par l'emploi que vous trouvez, par l'engagement que vous avez dans votre profession, c'est ça qui vous fait grandir", a assuré Bruno Le Maire, estimant que ce n'est pas "la bonne solution" pour répondre à la crise sanitaire et économique.

Soutien à l'apprentissage

"Qu'on apporte des aides particulières aux jeunes qui sont les plus en difficulté, que nous poursuivions les politiques que nous avons engagé sur le soutien aux apprentis – le soutien à l'apprentissage, ça marche, près de 500.000 apprentis embauchés en 2020, c'est-à-dire plus qu'avant la crise –, qu'on continue à donner des aides à toutes les entreprises qui embauchent des jeunes, oui bien entendu. Notre politique, c'est de mettre de l'argent là où cela permet à un jeune de trouver un emploi", a expliqué le ministre.

"C'est une politique différente, je la revendique parce que je considère que, au-delà de l'aspect financier ou de l'aspect social, ce qui permet de se sentir bien c'est de trouver sa place dans la société par le travail, avec un travail dignement rémunéré", a-t-il conclu.
J. Br.