BFM Business

Avec le masque obligatoire, les ventes de rouge à lèvres s'effondrent

Les ventes de maquillage ont reculé de 17% en 2020.

Les ventes de maquillage ont reculé de 17% en 2020. - Pexels

En recul de 17% depuis le début de l'année, le marché du maquillage est durement touché par la crise sanitaire et particulièrement celui des lèvres dont les ventes continuent de dégringoler à cause du port du masque.

Sale temps pour le maquillage. Si la crise sanitaire a eu un impact limité sur la consommation, certains secteurs ont pourtant particulièrement souffert. C'est le cas du maquillage.

Sur les huit premiers mois de l'année, les ventes de produits cosmétiques ont reculé de 16,9% selon Nielsen. Si les achats de maquillage étaient stables avant le confinement, ils se sont effondrés de 53,4% entre mars et mai. Et depuis la décrue continue avec un recul de 6,3% depuis le déconfinement.

"Les ventes se sont effondrées et, surtout, n'ont pas repris depuis la réouverture des magasins", assure Mathilde Lion, analyste beauté du cabinet NPD à FranceTélévisions.

Avec la crise, l'ambiance n'est pas à la fête. Les sorties au restaurant se raréfient, les soirées sont limitées en nombre de personnes, les mariages reportés ou annulés... il y a moins d'occasion de vouloir se maquiller. Ainsi les ventes de maquillages pour ongles et corps (essentiellement les vernis) sont à -6.3% depuis le déconfinement mais avec des reculs plus marqués certaines semaines. Idem pour les produits pour le visage: les fonds de teint, crèmes pour le visage reculent de 10% ces dernières semaines.

Mais la plus forte baisse concerne le rouge à lèvres. Dorénavant, le port du masque est obligatoire dans les transports, dans de nombreux centres-villes ainsi qu'au travail depuis le 1er septembre. Or le masque a une influence directe sur les achats de maquillage. Porter du rouge à lèvres sous un masque est impossible sans salir son masque. Résultat: après avoir chuté de 75% durant le confinement, les ventes de rouge à lèvres continuent leur décrue (-26,4%) depuis le déconfinement.

Et si les femmes se maquillent moins les lèvres sous le masque, elles continuent de se maquiller les yeux. Après une forte chute durant le confinement, les mascaras, eye liners et fards ont retrouvé le même niveau de ventes que l'an passé : +0.2%.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco