BFM Business

Appartenez-vous à la classe moyenne?

-

- - -

Est-on pauvre quand on dispose de 1.200 euros par mois pour vivre? Riche avec plus de 3000 euros par mois? Chaque Français a souvent son point de vue sur le sujet. Les politiques aussi. BFMBusiness.com fait le point.

Du Front de gauche au Front national, en passant par le PS, Les Républicains, l'UDI... La plupart des partis politiques français se vantent de défendre la classe moyenne. Une référence fort utile pour se mettre le maximum d'électeurs de son côté. La plupart des Français pensent, en effet, faire partie de cette catégorie de la population qui, pour faire simple, n'est ni pauvre, ni riche. La réalité est pourtant plus complexe.

Selon Jörg Müller, chargé de missions au Crédoc (Centre de recherche et pour l'étude et l'observation des conditions de vie) 58,7% des Français font ainsi partie de la classe moyenne. Est-ce votre cas? Vérifiez-le avec nos infographies ci-dessous (notre méthodologie est précisée dans un encadré à la fin de l'article).

> Si vous vivez seul

-
- © BFMbusiness.com

Vous êtes dans la classe moyenne si, après déduction des impôts directs (sur le revenu, redevance audiovisuelle, taxe d'habitation et éventuellement foncière) vous disposez d'un revenu compris entre 1.240 à 2.230 euros par mois. A moins de 760 euros, vous êtes sous le seuil de pauvreté. Si vous disposez de revenus entre 760 et 1.240 euros, vous êtes considérés comme étant un ménage modeste. Au-dessus de 2.230 euros vous êtes aisés, et riches au-dessus de 3.041 euros par mois.

> Si vous vivez seul avec un ou plusieurs enfants

-
- © BFM Business

Vous êtes dans la classe moyenne si, après déduction des impôts directs (sur le revenu, redevance audiovisuelle, taxe d'habitation et éventuellement foncière) vous disposez d'un revenu compris entre 1.612 et 2.892 euros par mois. En dessous vous êtes dans les ménages modestes et au-dessus dans les ménages aisés. Si vous disposez de plus de 3.990 euros vous appartenez aux ménages considérés comme riches. Si à l'inverse vous avez moins de 997 euros, vous êtes sous le seuil de pauvreté.

> Si vous vivez en couple sans enfant

-
- © BFM Business

Vous êtes dans la classe moyenne si, après déduction des impôts directs (sur le revenu, redevance audiovisuelle, taxe d'habitation et éventuellement foncière) vous disposez d'un revenu compris entre 2.363 et 4.410 euros par mois. Sous 1.475 euros vous êtes considérés comme un ménage pauvre. Entre 1.475 euros et 2.363 euros, vous basculez dans la catégorie des ménages modestes. A contrario, au-dessus de 4.410 euros vous êtes considérés comme un ménage aisé, voire riche si vous disposez tous les mois à vous deux de 5.903 euros nets d'impôts.

> Si vous vivez en couple avec un enfant

-
- © BFM Business

Vous êtes dans la classe moyenne si, après déduction des impôts directs (sur le revenu, redevance audiovisuelle, taxe d'habitation et éventuellement foncière) vous disposez d'un revenu compris entre 2.880 et 4.995 euros par mois pour être dans la classe moyenne. En dessous de 2.880 euros vous êtes dans les ménages modestes, au-dessus de 4.995 euros, vous êtes dans les ménages aisés. Si par ailleurs vos revenus sont situés sous 1.763 euros, vous tombez sous le seuil de pauvreté. A l'extrême inverse, au-dessus de 7.055 euros, votre ménage est considéré comme étant riche.

> Si vous vivez en couple avec deux enfants

-
- © BFM Business

Vous êtes dans la classe moyenne si, après déduction des impôts directs (sur le revenu, redevance audiovisuelle, taxe d'habitation et éventuellement foncière) vous disposez d'un revenu compris entre 3.190 et 5.555 euros par mois. Sous 1.930 euros vous êtes considérés comme un ménage pauvre. Vous basculez dans les ménages modestes entre 1.930 et 3.190 euros par mois. Vous êtes aisés si vos revenus sont situés entre 5.555 euros et 7.718 euros. Au-dessus de ce dernier seuil vous êtes considérés comme étant riches.

> Si vous vivez en couple avec trois enfants ou plus

-
- © BFM Business

Vous êtes dans la classe moyenne si, après déduction des impôts directs (sur le revenu, redevance audiovisuelle, taxe d'habitation et éventuellement foncière) vous disposez d'un revenu compris entre 3.050 euros et 5.728 euros par mois. Sous 1.930 euros vous tomber sous le seuil de pauvreté. Entre 1.930 et 3.049 euros vous êtes un ménage modeste; et un ménage aisé si vos revenus sont situés entre 5.728 et 7.723 euros. Au-dessus de ce dernier seuil vous êtes considérés comme étant riches.

Notre méthodologie

Nous avons défini la classe moyenne en reprenant l'approche du Crédoc et de l'Observatoire des inégalités. Figurent dans la classe moyenne, les ménages dont le revenu disponible (c'est-à dire les salaires, prestations sociales et revenus du patrimoines auxquels on retire l'impôt sur le revenu et la taxe d'habitation) se situe entre les 30% les plus modestes et les 20% les plus riches.

Nous avons ensuite utilisé les données 2013 de l'Insee sur les revenus des Français et avons défini chaque catégorie de la façon suivante pour chaque typologie de ménages (personne seule, couple, etc...).

- Les ménages pauvres se situent sous le seuil de pauvreté. Nous avons, comme l'Observatoire des inégalités, retenu comme chiffre 50% du revenu médian (c’est-à-dire que 50% des Français ont moins que ce revenu, 50% ont plus).

- Les ménages modestes, sont situés entre le seuil de pauvreté et la limite de 30%, c’est-à-dire le chiffre en dessous duquel on trouve les 30% des revenus les plus faibles.

- La classe moyenne est comme dit plus haut, située entre les 30% des revenus les plus modestes et les 20% les plus aisés.

- Les ménages aisés ont des revenus supérieurs au seuil de 80%, c’est-à-dire le revenu en dessous duquel 80% de la population française se situe. Ils gagnent toutefois moins que les ménages riches.

- Les ménages riches sont les plus difficiles à définir. Le Centre d'observation de la société retient comme critère le double du revenu médian. Ainsi, les foyers qui ont deux fois ce revenu sont considérés comme riches. Nous avons ensuite appliqué cette méthode pour chaque type de ménage (personne seule, couple, couple avec enfant, etc….)