BFM Business

Air France annonce une perte nette de 1,6 milliard d'euros au troisième trimestre

Le groupe Air France compte supprimer plus de 7.500 postes d'ici fin 2022

Le groupe Air France compte supprimer plus de 7.500 postes d'ici fin 2022 - JOEL SAGET © 2019 AFP

La compagnie aérienne a annoncé ce vendredi une perte nette de 1,6 milliard d'euros au troisième trimestre, dans un contexte de trafic réduit à 40% du volume

Air France-KLM a annoncé vendredi une perte nette de 1,6 milliard d'euros au troisième trimestre avec un trafic d'environ 40% seulement de celui de l'an dernier et s'attend à une fin d'année encore plus morne, selon un communiqué.

Le groupe, qui s'est vu accorder au total 10,4 milliards d'euros sous forme de prêts directs et garantis par les Etats français et néerlandais, prévoit un quatrième trimestre "difficile" notamment en raison des nouvelles restrictions de circulation décidées en France.

La perte s'est élevée à 1,665 milliard d'euros au troisième trimestre, soit une baisse de 2,027 milliards par rapport à la même période l'année dernière.

Elle comprend une provision pour restructuration de 565 millions d'euros, une sur-couverture de carburant liée au Covid-19 de 39 millions d'euros et une dépréciation de la flotte de 31 millions d'euros.

Chiffre d'affaires divisé par trois

Le chiffre d'affaires du groupe a été divisé par trois, atteignant 2,5 milliards d'euros contre 7,6 milliards pour la même période l'an dernier.

Mais le directeur financier du groupe, Frédéric Gagey, a insisté sur un résultat brut d'exploitation qui bien que négatif (-442 millions d'euros) illustre selon lui "la maîtrise des coûts" du groupe.

Il traduit aussi les bénéfices retirés des plans d'activité partielle en France et de contrôle de la masse salariale aux Pays-Bas, a affirmé Frédéric Gagey lors d'un entretien téléphonique avec des journalistes.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet avec AFP Journaliste BFM Auto