BFM Côte d'Azur
Cote dAzur

Attentat du 14-Juillet: les pistes pour la retransmission du procès à Nice

Le procès de l'attentat de la promenade des Anglais sera retransmis en direct à Nice pour éviter aux victimes de devoir se déplacer dans la capitale.

Où sera-t-il diffusé? Prévu du 5 septembre au 15 novembre prochain à Paris, le procès de l'attentat de la promenade des Anglais sera retransmis en direct à Nice pour éviter aux victimes de devoir se déplacer dans la capitale.

Le bâtonnier du Barreau de Nice Adrien Verrier, invité de BFM Nice Côte d'Azur ce mercredi, a affirmé que plusieurs pistes sont à l'étude pour le lieu de la retransmission.

Des discussions pour trouver le lieu le plus adapté

Même si l'emplacement n'a pas encore été acté, il précise être "en relation permanente" avec le procureur et la ville de Nice, qui est "très présente pour proposer des infrastructures permettant de recevoir le public, les victimes et le personnel qui entourera les victimes". Des discussions sont également faites avec le parquet de Paris, d'Aix-en-Provence et la préfecture pour pouvoir trouver le lieu le plus adapté pour les parties civiles et la défense.

Selon Adrien Verrier, parmi les critères, le lieu doit être "accessible facilement, permettre aux victimes de vivre ce procès dans les conditions les moins difficiles et permettre à tout le personnel judiciaire de pouvoir les accueillir dans les meilleures conditions".

Pour toutes ces raisons, le tribunal de Nice ne devrait pas être retenu. "On n'arrive même pas à tenir nos audiences classiques dans des conditions normales donc il est clair que des maxi-procès, des retransmissions, ce n'est pas possible, on n'a pas l'infrastructure", tranche Me Verrier.

"Difficile d'accepter que le procès se déroule à la capitale"

Le 18 janvier dernier, une concertation a été lancée pour demander au parquet de Paris de retransmettre le procès de l'attentat du 14-Juillet 2016 afin que les victimes puissent le suivre à distance. Concertation qui a été acceptée.

"Beaucoup n'ont pas forcément les moyens, n'ont pas forcément le temps, la possibilité de pouvoir se rendre à Paris le temps du procès qui va durer relativement longtemps", avait justifié Adrien Verrier à l'antenne de BFM Nice Côte d'Azur.

Il ajoute ce mercredi qu'"il était quand même très difficile d'accepter pour elles que le procès se déroule à la capitale".

865 personnes et associations parties civiles

Adrien Verrier a également indiqué qu'un collectif d'avocats de la Côte d'Azur a été créé pour recevoir les victimes qui ne se sont pas constituées parties civiles, ou qui n'ont pas encore d'avocats. Si vous êtes dans cette situation, envoyez un mail au 1407.avocats@gmail.com.

865 personnes et associations se sont constituées parties civiles pour ce procès, où huit accusés doivent comparaître devant la cour d'assises spéciale de Paris, dans la même salle que celui des attentats du 13-Novembre 2015.

Le 14 juilllet 2016, 86 personnes sont mortes et plus de 400 ont été blessées après qu'un camion a foncé dans la foule présente sur la promenade des Anglais à Nice pour la fête nationale.

Shéhérazade Ben Essaid