BFM Auto

Une Ferrari ne se conserve pas plus longtemps qu'une Twingo

Un peu plus de quatre ans, c'est le temps de détention moyen d'une Ferrari avant qu'elle ne change de propriétaire.

Un peu plus de quatre ans, c'est le temps de détention moyen d'une Ferrari avant qu'elle ne change de propriétaire. - Flickr - Denis789cc

Ce samedi, la maison d'enchères Artcurial met en vente au Mans Classic une Ferrari 250 SWB, entre les mains du même propriétaire depuis 1969. Une rareté en soi, car en moyenne, un propriétaire de Ferrari revend son bolide au bout d'un peu plus de 4 ans.

La Ferrari, objet de placement à long terme comme une assurance-vie, chérie comme la prunelle des yeux de son acheteur, ce n'est pas un cheval cabré, mais une licorne. La Ferrari est en effet un consommable que son propriétaire ne conserve en moyenne que 4,1 ans, selon des données exclusives fournies par notre partenaire AAA Data. Elle reste donc moins longtemps dans le garage de son acheteur qu'une Golf, quand on veut la revendre à un tarif correct, et à peine plus qu'un contrat de location longue durée. Et deux fois moins que le parc roulant français (certes, très très éloigné des caractéristiques du bolide rouge, mais tout de même: 8,8 ans de moyenne d'âge).

Moins de six mois pour une F488

Ce temps de détention très court vaut pour toute la gamme, la palme du turn-over le plus rapide revenant à la Ferrari 488, qu'on garde à peine six mois, et à la F12, qui change de garage environ tous les ans. Ces modèles sont en effet des "valeurs sûres", produites à peu d’exemplaires, dont le prix augmente vite. Une Testarossa, la Ferrari qui a la côte en ce moment chez les investisseurs, se conserve en moyenne un peu plus de 6 ans. Les modèles récents tournent beaucoup plus vite.

La durée de détention de la 250 SWB mise à l'encan ce samedi au Mans Classic par la maison Artcurial Motors n'en est donc que plus remarquable. Son actuel propriétaire l'a en effet acquise en 1969, il y a donc... 47 ans! Si c'est un record, qu'il soit enregistré sur une 250 est cependant moins surprenant. En moyenne, les propriétaires de 250 les conserve 9 ans et demi. Logique, c’est un modèle rare: une GTO passe presque 12 ans dans le garage de son propriétaire, une 365 presque 11 ans.

En partenariat avec AAA Data, expert de la data automobile.

Pauline Ducamp