BFM Auto

Sur la Lune, les Japonais pourront rouler en Toyota à hydrogène

Le prototype de rover lunaire conçu par Toyota

Le prototype de rover lunaire conçu par Toyota - Toyota

En partenariat avec l'agence spatiale japonaise, Toyota vient de dévoiler des images d'un prototype de rover lunaire roulant à l'hydrogène.

Toyota se prépare à fouler le sol de la Lune. La marque vient de dévoiler des images d'un prototype de rover conçu en partenariat avec l'agence spatiale japonaise, la Jaxa.

Les mensurations du rover: 6 mètres de long, 5,2 mètres de large et 3,8 mètres de haut.
Les mensurations du rover: 6 mètres de long, 5,2 mètres de large et 3,8 mètres de haut. © Toyota

Un rover à hydrogène pour une autonomie XXL

Ce véhicule fonctionnerait grâce à une motorisation électrique à pile à combustible. Plutôt logique pour Toyota qui commercialise depuis 2015 la Mirai, une des premières voitures à hydrogène disponibles. Utilisée sur la Lune ou Mars, ce rover équipé de cette technologie disposerait d'une autonomie de 10.000 km.

Une portée énorme si on compare aux trois rovers déployés sur la Lune entre juillet 1971 et décembre 1972, électriques aussi mais avec des batteries, avec une distance réalisée inférieure à 100 km au total.

Un panneau solaire sera également déployable pour alimenter les équipements électriques de l'engin.
Un panneau solaire sera également déployable pour alimenter les équipements électriques de l'engin. © Toyota

Avec ou sans combinaison à l'intérieur

"Ce véhicule serait doté d’un habitacle hermétique dont le volume et les fonctions permettraient à des astronautes de séjourner un certain temps sans combinaison spatiale, d’y entrer et d’en sortir en portant une combinaison et d’assurer des déplacements non polluants sur le sol lunaire ou d'une planète selon différents modes (pilotage par un astronaute, à distance ou autonome)", précise le communiqué de Toyota.

Il est aussi prévu pour affronter les caractéristiques du sol lunaire: "un terrain accidenté avec des cratères, des falaises et des collines. De plus, le véhicule sera exposé à des rayonnements et à des températures bien plus sévères que sur Terre", souligne le vice-président de la Jaxa.

Audi a déjà son billet pour la Lune

Le premier envoi d'un engin de ce type est prévu pour 2029, indique Toyota, avec plusieurs missions qui pourraient avoir lieu dans les années 2030.

Le "gros" rover de Toyota croisera peut-être le petit modèle conçu par Audi. Ce dernier pourrait prendre un peu d'avance puisqu'il doit s'envoler cette année pour la Lune, pour célébrer les 50 ans des premiers pas de Neil Armstrong sur notre satellite naturel. 

Toyota et la Jaxa envisage une première mission en 2029 pour le rover
Toyota et la Jaxa envisage une première mission en 2029 pour le rover © Toyota
Julien Bonnet