BFM Business

PSA Poissy: une usine automobile reconvertie dans les respirateurs

La production a repris cette semaine à l'usine PSA de Poissy (Yvelines) mais pas pour produire des voitures. Des salariés, volontaires, s'activent pour participer à la fabrication de 10.000 respirateurs dans le cadre d'un partenariat avec Air Liquide. Reportage dans une usine en reconversion.

C'est un petit atelier ouvert dans une usine géante et pour une noble cause. Depuis cette semaine, la production d'une pièce destinée à des respirateurs artificiels a commencé à PSA Poissy (Yvelines). Une reconversion de l'automobile aux appareils médicaux, inédite pour ce site industriel.

"Habituellement, on travaille sur des outillages d'une trentaine de tonnes, aujourd'hui c'est quelques grammes. C'est de la minutie, c'est du travail manuel, je suis pas forcément un travailleur manuel, donc c'est complètement nouveau", témoigne Renaud, employé de PSA , qui travaille d'ordinaire à l'emboutissage. 

Cette pièce permettra à une autre usine, celle d'Air Liquide située à Antony (Hauts-de-Seine), d'accélérer sa production de respirateurs, appareil essentiel pour les patients touchés par le coronavirus et en détresse respiratoire. 10.000 unités sont attendues au cours des prochaines semaines.

Tanguy de Lanlay, avec Julien Bonnet