BFM Business

Prix cassé, puissance augmentée: VanMoof veut imposer son vélo électrique comme "la" référence

La nouvelle version du vélo électrique néerlandais a été mis à jour techniquement, mais si son design reste le même, son prix passe de 3000 à 2000 euros

La nouvelle version du vélo électrique néerlandais a été mis à jour techniquement, mais si son design reste le même, son prix passe de 3000 à 2000 euros - VanMoof

Sous ses airs de vélos hollandais classique, ce nouveau VanMoof est un modèle électrique et connecté grâce à une application qui permet même de le retrouver en cas de vol et le rendre inutilisable.

À première vue, les nouveaux modèles de vélos VanMoof ressemblent à s'y méprendre aux anciens. Ce design est devenu la signature de la marque néerlandaise. Mais, hormis leur apparence, les modèles S3 et X3 sont très différents de la précédente génération lancée l'an dernier.

D'abord par leur prix, qui a été revu largement à la basse. L'ancienne génération coûtait plus de 3000 euros, la nouvelle un peu moins de 2000 euros. Pour la marque, il s'agit à la fois de rester dans le créneau haut de gamme, mais de se distancer des concurrents de plus en plus nombreux. "Nous ne ferons jamais de low cost", a affirmé Taco Carlier, qui a fondé l'entreprise en 2009 avec son frère Ties.

Vanmoof S3
Vanmoof S3 © vanmoof

Pour preuve, cette baisse de prix va de paire avec des performances augmentées. Les nouveaux VanMoof, livrables dès le 12 mai, disposent freins hydrauliques et de quatre vitesses au lieu de deux. Des vitesses électroniques adaptées aux reliefs plus vallonnés qui permettent de rouler en permanence à 25 km/h. "Nous avons ajouté des vitesses supplémentaires pour aplanir les pentes les plus abruptes, rencontrées par les utilisateurs sur leurs trajets quotidiens", explique Taco Carlier.

Autonomie de 60 à 150 km

VanMoof a également développé un nouveau moteur (250 W en Europe et 350 W aux États-Unis) plus puissant mais aussi plus réactif. Pour accélérer, il suffit de presser un bouton installé sur le guidon. L'autonomie, elle, oscille toujours entre 60 et 150 km en fonction du niveau d'assistance utilisé. 

La batterie (504 W) requiert, elle, quatre heures pour une recharge complète, mais 80 minutes seulement pour une demie-charge. En revanche, les urbains, qui habitent en étages, seront déçus. Elle reste inamovible. Il faudra porter les 19 kg du vélo pour le monter chez soi.

En revanche si on le laisse dans la rue quelques instants, on bénéficie du système antivol maison qui s'enclenche du bout du pied sur l'essieu de la roue arrière en allumant une tête de mort sur le cadre. Le déverrouillage s'effectuant depuis un smartphone avec l'appli VanMoof.

Vanmoof
Vanmoof © Vanmoof

Car ces vélos sont connectés. L'appli permet de paramétrer les vitesses, le freinage, les feux, le son de l'avertisseur et l'analyse des trajets. Mais aussi, en cas de vol, la géolocalisation, le verrouillage à distance et un signalement pour le retrouver.

VanMoof propose toujours son service, Peace of Mind, qui pour 290 euros, engage l'entreprise pendant trois ans à envoyer ses équipes pour le retrouver et le ramener en deux semaines maximum. "Nos Bike Hunters ont déjà poursuivi des voleurs de l’Ukraine au Maroc et retrouvent des vélos tous les jours autour du monde", assure l'entreprise qui affirme que 70% des vélos volés ont été retrouvés. A défaut, le propriétaire lésé en récupère un neuf, sans aucun frais. 

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco