BFM Auto

Rouler à l’étranger: premier épisode, la Suède

Conduire à l’étranger, cela peut être un peu déroutant. Nous avons donc recensé quelques principes à avoir en tête lorsque vous vous retrouvez au volant d’un véhicule dans un autre pays que la France. Premier épisode: la Suède, pays de Volvo et des Koenigsegg.

Rouler sur la neige, au milieu des arbres enneigés, c’est ce dont on rêve quand on prend la route en Suède. Si les Suédois roulent à droite, comme nous en France, voici quelques petites règles et conseils à connaitre si vous prenez le volant au pays de Volvo.

Les limitations de vitesse sont assez similaires aux autres pays d’Europe. En ville, la vitesse est limitée à 50km/h. Sur les routes hors agglomération, elle s’échelonne à 70 ou 90km/h. Bien entendu, adaptez votre vitesse aux conditions de circulation. Si les routes principales sont régulièrement dégagées l’hiver, beaucoup de routes secondaires sont en fait couvertes de neige tassée, de glace. Restez donc vigilants, et anticipez. Même mi-avril, au nord de la Suède, près du cercle polaire, les températures sont toujours négatives.

Les pneus hiver sont ainsi obligatoires du 1er novembre au 31 mars. Idem pour les feux de croisement, il faut rouler éclairé de nuit comme de jour. Dans le nord de la Suède, il n’est d’ailleurs pas rare de croiser des voitures avec des rampes de feux supplémentaires sur le toit, ou sur le pare-choc avant.

Attention aux excès de vitesse! Même si vous résidez à l’étranger, la police suédoise est intransigeante avec la vitesse. Et les amendes peuvent couter très chères. En effet, en Suède, les amendes sont proportionnelles aux revenus des contrevenants, comme en Grande-Bretagne, Finlande ou en Norvège.

Attention également aux animaux. Elans, rennes peuvent traverser la route à tout moment dans le nord de la Suède. Ces animaux sont particulièrement attirés par les phares dans la nuit polaire, il faut donc toujours rester prudent.

Dernier point: attention à la consommation d'alcool. En Suède, il ne faut pas dépasser 0,2 gramme par litre de sang.

Julien Bonnet, Pauline Ducamp et Diane Touré