BFM Auto

Contrôle technique, mode d'emploi

Le contrôle technique d’un véhicule est un examen obligatoire destiné à vérifier son état et sa fiabilité. Si, pour une raison X ou Y, son propriétaire ne se présente pas à cet examen dans les délais impartis, il s’expose à quelques sanctions pour le moins contraignantes.

Quand faire passer le contrôle technique à sa voiture?

Il existe différents types de contrôles techniques, chacun étant adaptés à la catégorie du véhicule qui lui est propre. Mais dans la grande majorité des cas, l’espace entre deux examens est le même.

Si vous êtes en possession d’une voiture "normale" (citadine ou berline par exemple), vous devrez réaliser le contrôle technique tous les deux ans.

Si vous êtes en possession d’un véhicule flambant neuf, vous aurez un peu plus de temps devant vous: son contrôle technique ne devra être effectué que dans les six derniers mois précédant son quatrième anniversaire.

Quelles sanctions prévues en cas d'infraction?

Si vous choisissez de ne pas respecter la périodicité des contrôles techniques, la loi vous réserve quelques sanctions. Vous risquez notamment:

- une amende de 135 euros

- la confiscation de votre certificat d’immatriculation

- de voir votre véhicule prendre la direction de la fourrière.

Les forces de l’ordre vous remettront une fiche de circulation provisoire qui vous permettra, après avoir récupéré votre véhicule, de réaliser le contrôle technique.

La contre-visite

Manque de chance, votre véhicule n’a pas réussi à passer le contrôle technique. Si vous faites abstraction du prix de la contre-visite et de la réparation de la pièce défectueuse, cet échec n’est pas trop grave puisque vous aurez droit à une seconde chance. On vous accordera deux mois supplémentaires pour effectuer les réparations qui vous permettront de passer la contre-visite, avec succès cette fois. Mais si vous ne vous présentez pas à cet examen dans le délai qui vous est imparti, vous aurez droit aux sanctions préalablement citées. Pour couronner le tout, vous devrez repasser un contrôle technique complet. Et payer le prix qui va avec.

Antoine Lepeu