BFM Auto

Poussé par le public, Bentley cède au coupé deux places

Bentley se met au coupé sport deux places.

Bentley se met au coupé sport deux places. - Topgear BBC

Pour changer un peu des limousines et autres Continental, Bentley lancera prochainement un coupé sport deux places, basé sur le concept EXP 10. Et pour compléter sa gamme de V8 et W12, la sportive pourrait disposer d’une version 100% électrique. Gosh!

Le concept coupé 2-places EXP 10 de Bentley avait surpris les visiteurs avertis du luxueux salon automobile de Genève en 2015. D’ici peu, il devrait chambouler les catalogues sur papier glacé de la prestigieuse marque anglaise, à en croire Kevin Rose, directeur des ventes et de la communication de Bentley.

D’après lui, le coupé EXP 10 "coche toutes les cases". "Pour savoir si nous devons produire un nouveau modèle, nous nous posons trois questions : est-ce qu’il y a une faille dans le marché dans laquelle nous pourrions nous engouffrer? Est-ce qu’il y a une clientèle sur ce segment prête à acheter des voitures encore plus luxueuse? Et est-ce qu’une Bentley pourrait répondre aux deux questions précédentes? Le concept EXP 10 répond précisément à toutes ces questions", lâche-t-il. 

Wolfgang Dürheimer, le président de Bentley, décrit la future sportive comme "plus petite que la Continental GT, mais pas moins haut de gamme". Surtout, le coupé de Bentley devrait avoir une identité plus marquée et plus axée sur la sportivité. Le business plan du futur modèle n’a pas encore été validé, mais l’aide de la puissante machine Volkswagen (le propriétaire de Bentley) devrait aider (le modèle ne devrait pas être sacrifié sur l’autel de l’amende pour les moteurs diesel truqués aux Etats-Unis).

La plateforme sur laquelle reposerait l’EXP 10 est déjà toute trouvée. Il s’agit de la MSB, qui sera aussi celle de la future Porsche Panamera. Et en toute logique, Bentley ne s’interdit pas le droit d’y avoir également recours pour ses futures Continental et Flying Spur, qui seront bientôt remplacées. Reste qu’en optant pour le format coupé 2-places, la firme anglaise mise avant tout sur un gain de poids par rapport aux cousines.

Vers une motorisation électrique ?

C’est côté motorisation que la marque anglaise pourrait surprendre. Certes, pas avec le W12 du Bentayga qui équipera le coupé, mais pourquoi pas avec un V6 venu de la banque VW ou avec une motorisation électrique. "Pour un modèle 100% électrique, nous avons besoin d’une autonomie de 500km et d’une recharge rapide en 15 à 20 minutes, explique Kevin Rose. Si c’est techniquement réalisable, c’est alors une vraie option. Porsche a déjà dit que c’était faisable". Bentley complèterait alors la gamme verte et musclée de VW AG, qui comprendra bientôt un Audi Q6 e-tron et une Porsche Mission E.

Mais c’est avant tout la 911 que le nouveau coupé Bentley ira affronter, à côté des Mercedes AMG GT, Aston Martin et Jaguar F-Type. "Cela veut justement dire qu’il y a un marché, avec une clientèle solide", ajoute le Britannique. Plus qu’un modèle à part entière, l’EXP 10 donne également la direction que suivra le bureau du style Bentley dans les prochaines années. "Elle est spéciale, mais pas radicale, et c’est précisément pour cela que c’est une Bentley, poursuit Kevin Rose. La révolution stylistique serait un jeu dangereux pour nous. Nous devons respecter nos codes et nos origines". Un tournant à l’anglaise en somme.

la rédaction avec Topgear