BFM Business

Paris: les automobilistes de plus en plus nombreux à payer le stationnement

20% des automobilistes payent le stationnement dans la capitale

20% des automobilistes payent le stationnement dans la capitale - BFM Paris

Depuis l'entrée en vigueur de la réforme du stationnement à Paris, les contrôles sont plus nombreux et plus sévères. De quoi pousser les automobilistes à passer par l'horodateur.

Dix mois après son entrée en vigueur, la réforme du stationnement à Paris semble répondre aux attentes. Selon un nouveau bilan révélé par Le Parisien, les automobilistes sont de plus en plus nombreux à acheter un ticket de stationnement lorsqu’ils se garent dans la capitale. En effet, s’ils étaient plus de 90% de contrevenants en 2017, ils sont désormais 20% à passer par l’horodateur.

Des résultats qui s’expliquent notamment par la hausse du montant des amendes (50 euros au lieu de 17 euros) et l’arrivée des sociétés privées Streeteo et Moovia qui assurent désormais les contrôles grâce à leurs véhicules dotés de lecteurs automatiques de plaques d’immatriculation. Ces mêmes entreprises ont infligé 2,6 millions d'amendes depuis le début de l'année. 

À noter par ailleurs qu'il est plus facile de se garer dans la capitale depuis l’entrée en vigueur de la réforme en janvier dernier. Au total, près de 12% des 141.000 places en surface sont vacantes.

Les délivrances de cartes en forte hausse

Enfin, les Parisiens peuvent bénéficier du tarif résident à 9 euros par semaine pour laisser leur voiture stationnée dans leur quartier. Une formule qui marche depuis la réforme du stationnement puisque 7830 cartes par mois sont délivrées en cette année. C’est 30,8% de plus qu’en 2017 (5984 cartes par mois).

Mais cette augmentation du nombre de cartes délivrées s’expliquent également par "la création de nouvelle cartes professionnelles pour les soins à domicile notamment, par une demandes de cartes professionnels mais aussi par un accroissement du nombre de demandes de cartes faites par des véhicules ‘basses émissions’", souligne la mairie de Paris, citée par Le Parisien.

P.L