BFM Auto

Eagle Spyder GT, la Jaguar Type E du XXIème siècle

Eagle est un préparateur britannique spécialisé dans la restauration des Jaguar Type E.

Eagle est un préparateur britannique spécialisé dans la restauration des Jaguar Type E. - Top Gear - BBC

Elle n’est pas plus bourrée d’électronique que la Type E, mais offre une réinterprétation moderne de la mythique Jaguar. En conservant "of course", son élégance.

Quand des Anglais réinterprètent des modèles anglais, on peut s’attendre à quelque chose de pas mal. C’est le cas avec cette Eagle GT Spyder, séduisante Type E moderne. Installé dans le Kent, au sud de Londres, le préparateur anglais Eagle s’est spécialisé dans la restauration de LA Jaguar par excellence, la Type E. Et va surtout bien au-delà.

Eagle a en effet choisi d’adapter ce qu’il considère comme "la voiture du gentleman" au XXIème siècle, en jouant sur cette mode néo-rétro. Après la Speedster et en 2014, la Low Drag GT, Eagle a dévoilé cette semaine l’Eagle GT Spyder, sa version découvrable.

Le cabriolet abat le 0 à presque 100 en moins de 5 secondes.
Le cabriolet abat le 0 à presque 100 en moins de 5 secondes. © Top Gear - BBC

Plus de 300 chevaux

Pas de doute, la ligne rappelle l’élégance de la Type E, avec une capote pour les jours de pluie, et reprend sous le capot un moteur six-cylindres en ligne (comme la Type E) 4,7 litres de 334 chevaux pour un couple de 461Nm.

Les premiers modèles d’Eagle disposaient déjà d’un six-cylindres, conçu spécialement pour ce modèle. Résultat, avec seulement 1.029kg sur la balance, le 0 à 96km/h doit être abattu en moins de 5 secondes.

Eagle a misé sur une monocoque en aluminium, une boite et un moteur en alu et des composants en magnésium pour réduire le poids du cabriolet. Les tarifs sont au niveau du haut de gamme incarné par Jaguar, voire même un petit peu plus élevé. L’Eagle Spyder GT est facturé 695.000 livres, soit environ 815.000 euros.

Eagle ne produit que quelques exemplaires de chaque modèle.
Eagle ne produit que quelques exemplaires de chaque modèle. © Top Gear - BBC
Pauline Ducamp avec Top Gear