BFM Auto

Bentley sort son premier diesel

-

- - Bentley - Top Gear - BBC

Et sans surprise, ce premier modèle diesel est un SUV. C’est en effet le Bentayga qui inaugure ce nouveau type de motorisation, en se basant très fortement sur l’Audi Q7.

En 1924, Bentley s’engageait aux 24 Heures du Mans avec la Bentley 3-Litre, une sportive de plus de deux tonnes, mais qui malgré ce handicap certain, remporta cinq fois la prestigieuse épreuve. Ettore Bugatti, jamais avare d’un compliment, qualifia alors la sportive de "camion le plus rapide du monde". 92 ans plus tard, ce qualificatif élogieux pourrait de nouveau s’appliquer à une Bentley: le Bentayga Diesel (oui, oui, vous avez bien lu).

Le Bentayga s’impose comme le modèle de toutes les premières chez Bentley. Premier SUV de la marque, ce modèle inaugure donc aussi la première motorisation diesel de toute l’histoire du constructeur britannique, fondé en 1919. Il incarne ainsi parfaitement la communalité entre les marques au sein du Groupe Volkswagen dont fait partie Bentley.

Ce Bentayga, marqué du sigle "D", embarque le même moteur V8 que l'Audi Sq7, son cousin dans la galaxie technique Volkswagen.
Ce Bentayga, marqué du sigle "D", embarque le même moteur V8 que l'Audi Sq7, son cousin dans la galaxie technique Volkswagen. © Top Gear - BBC

Etroit cousin de l'Audi SQ7

Comme le Bentayga essence doit beaucoup au Q7, ce Bentayga Diesel se base en effet grandement sur la plateforme technique de l’Audi SQ7. Cette nouvelle version reprend le moteur V8 TDI 4 litres doté d’un compresseur électrique et de deux turbos, développant 430 chevaux et un couple de 900Nm, de quoi déplacer avec sportivité le SUV de 2,39 tonnes.

Ce couple autorise en particulier un 0 à 100km/h en 4,8 secondes (données constructeur), comme l’Audi SQ7, tout en émettant bien entendu moins de CO2 que la version W12 essence (210 grammes par kilomètre). Et surtout en consommant beaucoup moins. Bentley note avec à-propos que le SUV peut ainsi effectue run trajet entre Crewe (son siège et son usine au nord-ouest de l’Angleterre) et Bordeaux avec seulement un seul plein. On demande à voir sur ce trajet qui fait tout de même plus de 1330km…

Comme Bentley ne sera pas présent au Mondial de l'Automobile la semaine prochaine, il faudra attendre la fin de l'année et la commercialisation du poids-lourd pour le découvrir. Et là, le tarif n'est plus du tout en rapport avec son cousin Audi: 135.800 livres outre-Manche, soit presque 160.000 euros (le double du prix du Q7).

P. Ducamp avec Top Gear