BFM Business

Les voleurs de voitures ont un faible pour les SUV

Le 3008, et une des stars des SUV en France, mais gare au vol!

Le 3008, et une des stars des SUV en France, mais gare au vol! - ERIC PIERMONT / AFP

Les SUV étaient particulièrement ciblés par les voleurs l'an dernier, d'après le dernier observatoire Coyote Secure. Le vol via piratage électronique représente une large majorité des vols et continue de progresser.

Le vol de voitures reste un phénomène important en France. L'an passé, 140.200 véhicules ont été dérobés d'après le ministère de l'Intérieur, soit un vol toutes les quatre minutes. Cette tendance reste assez stable. Par rapport à 2018, on observe une très légère baisse (-1%).

Les SUV, une cible de choix

Fait marquant en 2019, les SUV et 4x4 sont les voitures les plus ciblées par les voleurs, d'après les chiffres du dernier observatoire Coyote Secure. Le spécialiste français des assistants équipe environ 300.000 véhicules d'un boitier de traçage et a constaté que 44% des vols l'an dernier visaient des SUV. Plutôt logique quand on connaît le succès de ce type de modèles, avec une part des ventes qui n'a cessé de croître ces dernières années.

"La plupart du temps ces véhicules sont destinés à l’international (Afrique et pays de l’Est en particulier) ou pour les actions du grand banditisme européen (véhicules utilisés dans des braquages par exemple ou go-fast pour le trafic de drogue)", précise le communiqué de Coyote.

Des véhicules professionnels très visés

Les deux-roues ne sont pas épargnés et représentent 6% des vols de la flotte équipée d'une solution Coyote Secure. Ce sont surtout les scooters qui sont concernés, avec deux fois plus de vols dénombrés en moyenne que pour les motos. 

Autre enseignement de l'étude, l'importance des vols visant des véhicules professionnels:

"Le taux de sinistralité nous permet d’avoir une vision réaliste du nombre vols par rapport au parc actif c’est-à-dire équipé. Ainsi nous notons que les propriétaires de deux-roues ont 1 chance sur 16, de se faire voler leur véhicule. Par ailleurs, les véhicules liés à l’activité professionnelle, plus précisément les utilitaires et les engins, sont 5 fois plus volés que les véhicules particuliers", souligne Benoit Lambert, directeur général de Coyote.

Vol électronique, enlèvement et enfouissement

Parmi les techniques de vols, Coyote s'inquiète d'une progression de 23% des vols réalisés par du "home jacking" l'an dernier. Les voleurs s'introduisent au domicile de la victime pour y dérober les clés du véhicule avant de partir en volant ce dernier.

Mais c'est le "mouse jacking" qui prend une importance considérable, avec trois voitures volées sur quatre via cette technique d'après Coyote et une hausse de 14% au cours des trois dernières années. S'il existe plusieurs formes de "mouse jacking", l'attaque relais est la plus courante: elle consiste à capter le signal électronique de la clé pour déverrouiller et démarrer la voiture.

Pour les deux roues, c'est la technique dite de l'enlèvement qui prédomine, avec 92% des cas. Le scooter, ou la moto, est simplement embarqué à bord d'un camion ou d'une fourgonnette pour être emmené jusqu'à un atelier clandestin où ils peuvent être démontés pour revendre les pièces détachés.

Quand le véhicule n'est pas dépecé de la sorte, il peut se retrouver "enfoui", c'est-à-dire mis à l'abri des regards. "En 2019, près d’un deux-roues sur deux a été retrouvé dans un lieu fermé ou enfoui en sous-sol", note Coyote, précisant que cette technique concerne 40% de toutes les catégories de véhicules volés.

Un traceur particulièrement efficace

L'entreprise française met en avant que 90% des véhicules volés et équipés de sa solution sont retrouvés dans les 24 heures, rappelant l'importance de déposer plainte rapidement. Une équipe de 20 détectives est mobilisée pour remettre la main dessus en collaboration avec les forces de l’ordre.

De quoi favoriser les dénouements heureux d'un vol qui peut être traumatisant. Les statistiques globales sont en effet moins réjouissantes, avec un taux de récupération au global de 54% des voitures et 39% des motos sur l’ensemble des véhicules volés d'après le ministère de l'Intérieur, démontrant l'intérêt de ces solutions antivols proposées par Coyote. 

Et parfois, les véhicules retrouvés grâce à un boitier connecté peuvent permettre de retrouver d'autres voitures non-protégées contre le vol. Coyote parle ainsi de "saisies incidentes", avec par exemple 30% de deux roues retrouvés l'an dernier grâce à sa solution.

L'observatoire Coyote établit aussi une géographie des vols de voitures. Ce sont les Hauts-de-France qui décrochent la palme de la région la plus touchée, avec 12,6 vols recensés pour 1000 véhicules équipés. L'Ile-de-France (5,3 vols pour 1000 véhicules équipés) et les Pays de la Loire (3,8) complètent le podium.

Si on regarde les chiffres bruts, "l’Ile-de-France et la région PACA concentrent 70% des vols de voitures", précise Coyote, ajoutant que "les vols de deux-roues en Ile-de-France ont augmenté de +18% entre 2017 et 2019.

Julien Bonnet