BFM Auto

Les trottinettes électriques sont de moins en moins bien vues par les Français

Illustration

Illustration - AFP

Alors qu'en 2018, seuls 22% des sondés considéraient les trottinettes électriques comme dangereuses, en 2019, ce chiffre a grimpé à 50%. A l'inverse, 43% les considéraient comme pratiques contre 38% aujourd'hui.

Les trottinettes électriques ont une image de plus en plus négative. Pourtant, elles sont de plus en plus utilisées, selon une nouvelle étude de Smart Mobility Lab, une agence de prospective sur les nouvelles mobilités, dévoilée ce mercredi dans le Parisien. 

Des trottinettes considérées comme peu écologiques

Alors qu'en 2018, seuls 22% des sondés considéraient les trottinettes électriques comme dangereuses, en 2019, ce chiffre a grimpé à 50%. A l'inverse, 43% les considéraient comme pratiques contre 38% aujourd'hui. 

Si les opérateurs de ces engins n'ont de cesse de montrer que les trottinettes sont un moyen de se déplacer respectueux de l'environnement, seules 34% des personnes interrogées les considèrent comme écologiques contre 47% en 2018.

Dans le même temps, ils jugent ces engins moins pratiques (38 % en 2019 contre 43 % en 2018), et moins économiques (26 % contre 36 %).

Les trottinettes mieux connues

En parallèle, les trottinettes jouissent d'une meilleure notoriété qu'auparavant. En septembre 2019, 76 % des sondés (84 % en Ile-de-France) ont entendu parler des trottinettes électriques en libre-service. Ils n'étaient que 42 % un an auparavant. 

Selon les auteurs de l'étude, cité par Le Parisien, ces résultats s'expliquent par l'arrivée massive en très peu de temps d'un grand nombre de trottinettes (et d'opérateurs), de la hausse des incivilités et de la survenue des premiers accidents". 

L'étude se base sur deux vagues de collecte en septembre 2019. 1004 et 1017 répondants France entière, échantillon redressé, marge d'erreur +/- 3,06 points.

Cyrielle Cabot