BFM Auto

Le Twizy-machine à café, ou la Norvège complètement dingue de la petite Renault

Le quadricycle électrique de Renault, ici décliné en machine à café ambulante, est au coeur de la communication de la marque française en Norvège.

Le quadricycle électrique de Renault, ici décliné en machine à café ambulante, est au coeur de la communication de la marque française en Norvège. - @renaultnorge

La plus petite Renault de l'histoire rencontre un succès fou (voire inquiétant) en Norvège, paradis européen du véhicule électrique. Le compte Instagram de la filiale scandinave de la marque au losange adore mettre en scène le quadricycle dans des versions machine à café ou en appelant à l'imagination débordante des fans.

Si pour Le Tone, cela reste le véhicule idéal pour se déplacer en silence dans une bibliothèque (Top Gear France saison 2 épisode 1), le Twizy fait beaucoup de bruit en Norvège. En termes de communication en tout cas, le quadricycle électrique s'impose en effet comme "LA" star du compte Instagram local de Renault.

Le Tone en pleine séance d'essai du Twizy dans une bibliothèque
Le Tone en pleine séance d'essai du Twizy dans une bibliothèque © Top Gear France

Un Twizy qui prépare aussi le café

Nous avons repéré certains signes avant-coureurs d'une folie Twizy à partir du message ci-dessous, posté sur Twitter. Pour parler d'open innovation, Renault ZE (pour "zéro émisssion", nom officiel de sa gamme de véhicules électriques) a transformé un Twizy en machine à café, exemple "des possibilités infinies" offertes par la gamme électrique de la marque au losange. 

On l'avoue, on a des doutes sur la capacité du quadricycle en version Nespresso à pouvoir transporter une "imposante" chaise longue pliante en plus de son conducteur tout en haut d'une colline verdoyante.

Reste que ce parfait exemple de communication 2.0 a attiré notre attention. Nos recherches nous conduisent rapidement sur ce fameux (et du coup fabuleux) compte Instagram de Renault Norvège. On y a bien retrouvé notre Twizy cafetière ambulante, véritable star locale, mis à l'honneur dans de nombreux posts:

Et si vous n'êtes pas trop café, il existe une variante avec frigo intégré qui nous propose une boisson à base d'Aloe vera. 

Le Renault Twizy à toutes les sauces

Comme Renault Norvège aime vraiment beaucoup (voire trop) le Twizy, ils ont lancé un concours "faites des jongles acrobatiques avec une balle de foot autour"...

Un sport qui peut se pratiquer à deux. A la clé, des effusions de joie comme si les participants avaient gagné la Ligue des champions. Sûrement les premiers symptômes de "l'effet Twizy".

On trouve quand même un peu de conduite en Twizy, avec cette session de petits drifts sur piste enneigée. Grosse éclate.

Sinon, Renault Norvège aime bien inventer une vie à son Twizy qui peut se transformer en joueur de foot avant le France-Roumanie, match d'ouverture de l'Euro 2016.

Le Twizy-chanteur, dans ce montage pour l'équivalent de l'émission La Nouvelle Star en France.

Le Twizy-coach de yoga:

Ne manque que le Twizy Renault Sport F1

Précision importante: nous n'avons rien contre le Twizy. C'est juste dommage de n'avoir jamais proposé sa version sportive, dévoilée sous la forme d'un concept en 2013. Le "Twizy Renault Sport F1", avec ses roues de monoplace, une lame à l'avant, un aileron et un diffuseur à l'arrière. Le 0 à 100 km/h était annoncé en 6 secondes (soit à peu près le chrono d'une Mégane RS) mais la vitesse maximum restait limitée à 110 km/h (tout de même 30 de plus que le Twizy de série).

Le Twizy Renault Sport F1
Le Twizy Renault Sport F1 © Renault
Julien Bonnet