BFM Business

Le mot SUV fait son entrée au Robert mais la définition est fausse

La nouvelle édition du Robert introduit de nouveaux mots comme "SUV". Sauf que la définition n'est pas vraiment exacte, sachant que le modèle de cette catégorie le plus vendu en France l'an dernier n'est pas proposé avec la transmission intégrale.

En entrant dans le dictionnaire, le terme "SUV" rejoint la grande famille des mots de la langue française. Le Robert l'intègre dans sa dernière édition avec d'autres comme "dégagisme", "running" ou encore "écriture inclusive".

Sauf que s'il s'agit bien d'un anglicisme, signifiant au passage "Sport Utility Vehicle", soit un "véhicule utilitaire sportif", le dictionnaire s'égare un peu dans sa définition. Le Robert indique en effet qu'il s'agit d'un "monospace de tourisme équipé de quatre roues motrices".

Premier problème: "monospace", qui correspond à un segment qui a un peu perdu de son attrait ces dernières années, de nombreux constructeurs lui préférant -justement- l'appellation plus tendance de "SUV". 

Deuxième problème, les "quatre roues motrices". Cela voudrait donc dire que le SUV le plus vendu en France l'an dernier, le Peugeot 3008, n'est donc pas un SUV. En attendant sa motorisation hybride rechargeable en 2019, le best-seller de la marque au lion n'est en effet proposé qu'en traction, essence ou diesel, mais pas en transmission intégrale. Si le marché des SUV a explosé ces dernières années, celui des 4x4 reste en effet assez confidentiel en France. La plupart des SUV sont ainsi proposés uniquement avec une puissance transmise aux roues avant. On parle ainsi de "faux 4x4", l'apparence et la posture de conduite d'un véhicule tout terrain mais sans sa capacité de franchissement (et donc la transmission intégrale).

On pourra conclure sur cette photo d'un Scénic RX4 sorti en l'an 2000: un monospace de tourisme avec quatre roues motrices... et donc un vrai SUV pour Le Robert.

Le Renault Scénic RX4, un vrai SUV pour le Robert
Le Renault Scénic RX4, un vrai SUV pour le Robert © Flickr CC
Julien Bonnet