BFM Business

Le GIGN roule désormais en Porsche Cayenne

Ce Porsche Cayenne servira bientôt de voiture d'intervention au GIGN.

Ce Porsche Cayenne servira bientôt de voiture d'intervention au GIGN. - Page Facebook Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale

Le groupe d’intervention de la gendarmerie disposera bientôt d’un Porsche Cayenne comme véhicule d’intervention. Le SUV provient d’une saisie lors d’une affaire criminelle.

La police autrichienne n’est plus la seule à rouler en Porsche. Le GIGN, le groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale, vient également de s'en voir affecter une. Comme l’expliquent les militaires sur leur compte Facebook, ils pourront bientôt utiliser ce Cayenne de couleur sombre.

Le gros SUV de la marque rejoindra bientôt le parc des véhicules opérationnels de ce groupe d'intervention de la gendarmerie, après quelques modifications techniques auprès des mécaniciens de l’unité (on suppose la pose de logo GIGN comme de gyrophares, ainsi qu’une petite révision mécanique).

Le GIGN ne donne pas de précisions sur les caractéristiques techniques du Cayenne. Au catalogue, la version la plus puissante du SUV, le Turbo S, atteint les 570 chevaux. Le plus petit modèle dispose tout de même d’un V6 de 262 chevaux.

Ce Cayenne provient d’une saisie de véhicules de la Cellule Régionale des Avoirs Criminels (CERAC) des Hauts-de-France, une cellule qui récupère et gère les avoirs de criminels confisqués lors d’une enquête pour ensuite permettre aux forces de l’ordre pour les besoins de leurs enquêtes. A quand l'Alpine?

Pauline Ducamp