BFM Business

L'Aston Martin DB11 se décline désormais en version blindée

La DB11 blindée, c'est ce que propose l'entreprise allemande Trasco.

La DB11 blindée, c'est ce que propose l'entreprise allemande Trasco. - Top Gear BBC

Une entreprise allemande propose d'ajouter un blindage pare-balles à l'Aston Martin DB11. De quoi rajouter un côté "James Bond" (et 150 kg) à la sportive britannique.

Quand on pense à une voiture blindée, on s'attend plutôt à une grosse limousine comme "The Beast" qui transporte les présidents américains. Moins à une sportive comme la DB11 d'Aston Martin.

Protection très renforcée

Il est pourtant possible de concilier son goût pour le coupé performant de la marque britannique et un besoin de sécurité renforcé. L'entreprise allemande Trasco propose en effet d'ajouter une protection blindée à la DB11. Un "blindage de niveau 4", qui d'après la société serait suffisant pour protéger des attaques au pistolet, des tentatives d'enlèvement, de car-jacking et des vols d'objets de valeur. Prometteur.

Le renforcement des vitres des portières est la plus visible des modifications apportées sur cette DB11 blindée
Le renforcement des vitres des portières est la plus visible des modifications apportées sur cette DB11 blindée © Top Gear BBC

Point important pour une sportive blindée: l'utilisation d'acier renforcé et de composites n'ajoute que 150 kg à un véhicule qui pèse déjà 1,8 tonne environ sur la balance. Cela reste un peu plus que les quelques sac entassés à l'arrière après une bonne séance de shopping. Cela ne devrait surtout pas trop nuire aux performances de la DB11, proposée "au pire" avec un V8 510 chevaux, au mieux avec un V12 de plus de 600 chevaux. La hausse du niveau de consommation ne devrait elle pas trop effrayer le propriétaire moyen de la sportive, dont le prix démarre à 186.000 euros en France. 

Une alternative à la 205 GTi blindée

Si on ne connaît pas le prix de l'opération pour rendre la DB11 résistante aux agressions violentes, cela reste une bonne alternative à la Peugeot 205 GTi blindée de Bernard Arnault, récemment affichée au catalogue d'une vente aux enchères. Client fidèle de la marque de Gaydon mais aussi amateur de modèles plus populaires, James Bond rêverait certainement de conduire ces deux modèles.

Julien Bonnet, avec Top Gear