BFM Business

Ils cuisent des biscuits dans une voiture pour alerter des dangers de la canicule

Une antenne locale des services météo américains a fait cuire des biscuits dans une voiture, en plein soleil, pour alerter des dangers de la canicule en voiture.

Une antenne locale des services météo américains a fait cuire des biscuits dans une voiture, en plein soleil, pour alerter des dangers de la canicule en voiture. - NWS Omaha

Une antenne locale des services météo américains a fait cuire des biscuits dans une voiture, en plein soleil, pour alerter des dangers de la canicule.

Une vague de forte chaleur touche dès aujourd’hui le sud de la France, avant de s’étendre cette semaine sur tout le pays. De l’autre côté de l’Atlantique, les Etats-Unis connaissent eux aussi ces derniers jours une vague de canicule.

Pour alerter les citoyens du danger de laisser une personne, ou un animal, dans un véhicule en plein soleil, ne serait-ce que quelques instants, les météorologues du bureau de la météo d’Omaha, au Nebraska, ont fait cuire des biscuits dans l’habitacle d’une voiture le 18 juillet, rapporte CNN.

85 degrés dans l'habitacle du véhicule

"C’est un danger auquel les automobilistes ne pensent pas forcément, mais il ne faut jamais laisser une personne dans un véhicule en plein soleil, nous explique Christophe Ramond, directeur des études de l’association Prévention routière. Les enfants, les personnes âgées, les personnes les plus fragiles plus généralement, se déshydratent très rapidement. Et ils n’expriment pas forcément leur soif. Il ne faut donc surtout pas laisser une personne dans une voiture en plein soleil. Même quelques minutes. La température peut en effet augmenter de 20 degrés en 45 minutes".

Au bout de 45 minutes en plein soleil, les biscuits du service météo d'Omaha, posés sur une plaque installée sur la planche de bord, ont eux commencé à lever. Au bout d’une heure, il faisait 153 degrés Fahrenheit dans l’habitacle (plus de 67 degrés Celsius).

Même aux places arrière, qui n’étaient pourtant pas au soleil, la température était insupportable: 120 degrés Fahrenheit, soit presque 49 degrés Celsius. Il a fallu 8 heures pour cuire les biscuits. Au plus chaud de la journée, la température est montée à 185 degrés Fahrenheit, soit 85 degrés Celsius, dans l’habitacle.

Pauline Ducamp